RMC

Salah Abdeslam accepte pour la première fois de signer un procès-verbal lors de son audition

RMC
C'est une information RMC: le dernier survivant du commando des attentats du 13-Novembre est sorti de son silence face au juge d'instruction et a accepté, pour la première fois, de signer le procès-verbal rédigé après sa confrontation avec Ali Oukaldi, soupçonné de lui avoir apporté une aide logistique.

Il sort de son silence. Selon les informations de RMC, Salah Abdeslam a, pour la première fois, accepté ce vendredi, de signer le procès verbal rédigé après sa confrontation avec Ali Oukaldi, soupçonné de lui avoir apporté une aide logistique.

Le seul membre encore vivant des commandos du 13 novembre 2015 à Paris a également pris le temps de relire le document où sont consignées ses déclarations. La confrontation a duré un peu plus d'une heure, dans le bureau de Christophe Teissier, l'un des six magistrats en charge du dossier. Il a refusé d'être assisté par un avocat. Salah Abdeslam, incarcéré dans la prison de Fleury-Merogis depuis le 17 avril 2016, avait jusqu'à présent toujours refusé de répondre aux juges. 

Lors de cette confrontation, Salah Abdeslam s'est exprimé à plusieurs reprises pour dédouaner Ali Oukaldi, qui était un ami proche de son frère, Brahim. L'ADN d'Oukaldi a été retrouvé dans des appartements qui avaient servis de caches aux terroristes du 13-Novembre dans la capitale belge. Mais Abdeslam a assuré devant le juge d'instruction que le Français n'avait jamais été dans cet appartement et qu'il n'avait pas sollicité son aide. 

Céline Martelet et X.A