RMC

Gérard Larcher aimerait qu'Emmanuel Macron donne un peu d'espoir "comme Charles III"

La situation actuelle de la France et du monde ne semble guère encourageante, et Gérard Larcher demande sur RMC-BFMTV ce jeudi que le président de la République Emmanuel Macron donne "un peu d'espérance" aux Français.

Lassitude, tristesse, colère en hausse, confiance en baisse... Les indicateurs des sondages sur l'état d'esprit des Français n'incitent pas à regarder avec beaucoup d'optimisme l'avenir de la France.

D'après un sondage de l'institut Elabe pour BFMTV, ils sont bien plus pessimistes qu'il y a deux mois: 52% des sondés expriment un sentiment de lassitude (+7 points sur deux mois), 42% de la colère (+11 points), ou encore 37% de la tristesse (+3 points).

Invité de RMC ce jeudi matin, le président du Sénat, Gérard Larcher, troisième personnage de l'Etat derrière le président de la République et la Première ministre, confirme que la situation est "préoccupante".

"Il y a le sentiment que la crise de la santé est extrêmement forte avec la situation des urgences qui est presque insoutenable. Ils sentent aussi que leur école ne va pas bien. Et bien sûr, la crise de l'énergie... ", liste-t-il.

L'exemple de Charles III

Il trouve ainsi, via les remontées de terrain, que les Français sont "extrêmement inquiets" mais qu'il ne faut pas baisser les bras pour autant. Selon lui, il faudrait redonner "un peu d'espérance", en prenant exemple sur le nouveau Roi du Royaume-Uni.

"J'ai regardé et lu avec beaucoup d'attention les voeux de Charles III. Ils traversent une période très dure. Je pense que c'est le rôle du président de la République de donner de l'espérance", juge-t-il.

"J'ai trouvé qu'outre-Manche ils donnent un message d'espérance, et c'est ce que j'attends en France", conclut-il.

J.A.