RMC

Jordan Bardella écrit son premier livre et se prépare pour l'élection de la présidence du RN

Le président par intérim du Rassemblement national, Jordan Bardella, a un programme chargé. Alors qu'il va être l'un des candidats à la présidence du parti le 5 novembre prochain, il a également prévu de publier son premier livre, qu'il prépare depuis cet été.

Jordan Bardella, le président par intérim du RN, a décidé de prendre la plume. Il a passé une bonne partie de son été entre le Var et l’Italie sur son premier livre. Il a pour l’instant écrit une centaine de pages, pas encore de titre d’ailleurs ni même de contrat définitivement signé avec une maison d’édition, mais il a déjà la structure.

D’abord une première partie pour raconter les coulisses de la présidentielle de Marine Le Pen. “Je raconte comment elle était à la tête du navire”, explique-t-il en privé. Il assure qu’elle a très tôt pensé être au second tour, loin, très loin devant Eric Zemmour.

Et puis, Jordan Bardella compte bien faire part de son regard sur cette campagne, sur les enseignements qu’il en tire. Enfin, l'autre partie est sur les clivages politiques de demain entre selon lui l’ordre et le désordre.

Un livre aussi pour en dire un peu plus sur lui-même, dixit un de ses proches. “Il n’est pas seulement la machine des plateaux télé. Il est profondément humain et il faut que ça se sache”, assure-t-on.

La présidence du RN dans la tête

“C’est un peu vieux jeu d’écrire un bouquin”, ricane un nouveau député RN qui le soutient tout de même et qui espère que "ça lui permettra de gagner en maturité intellectuelle, il n’a que 26 ans".

En revanche, chez les anciens du RN passé chez Eric Zemmour, on attaque. “Ah bon, il sait écrire Jordan?”, fait mine de s’interroger l’un d’eux. Quoi qu’il en soit, ce livre, ce n’est pas pour tout de suite. Décembre au mieux, puisque Jordan Bardella va être occupé dès les prochains jours par sa campagne. Tout comme Louis Aliot, il veut gagner la tête du parti en novembre.

Alors, faut-il s’attendre à une bataille dans le sang et les larmes ? Non, jure une proche de Marine Le Pen. “Personne n’a envie de casser la dynamique du parti avec des divisions. Jordan sera élu. La question, c’est surtout avec quel score”, assure-t-elle.

Réponse le 5 novembre avec le congrès du RN à Paris, très probablement à la Mutualité française, autour de centaines de militants.

Cyprien Pézeril avec Guillaume Descours