RMC

Rassemblement national: le siège presse les adhérents pour voter à la présidence du parti

Les militants ont jusqu'à jeudi 23h59 pour voter pour le futur président du Rassemblement national, sauf que certains ne l'ont toujours pas fait. Résultat, des députés ont reçu des listes de personnes à rappeler en urgence, par exemple. Tout est fait pour inciter les adhérents à voter, tant l'enjeu est important. C'est la première fois que le RN va élire un président hors de la famille Le Pen.

Le Rassemblement national est en train d'élire son nouveau président. Les militants ont jusqu'à jeudi 23h59 pour voter en ligne, alors le siège du parti met la pression au maximum pour augmenter la participation.

Plusieurs députés ont même affirmé avoir reçu un courrier un peu particulier ces derniers jours: des listes de militants, à rappeler en urgence, pour les pousser à voter. C'est le cas d'un élu, qui a pour mission de rappeler une centaine de retardataires qui n'ont toujours pas fait leur choix entre Jordan Bardella et Louis Aliot à la tête du parti. 

Le parti ne veut rien laisser au hasard. Des boucles de textos ont été crées, des informations ont été publiées sur les réseaux sociaux, les militants ont également reçu par courrier les instructions et les codes à fournir sur internet. Si un étourdi a perdu les siens, l'accueil téléphonique a pour consigne de renvoyer des codes. 

Des députés très occupés

Le RN va même plus loin: des petites mains sont chargées d'accompagner les personnes âgées pour suivre sans embûche la démarche en ligne. 

Sauf que désormais, les députés sont nombreux à l'Assemblée nationale, donc les forces vives du parti sont très occupées. "On est un peu débordés" confie un collaborateur, qui n'aura clairement pas le temps de rappeler la liste de militants qu'on lui a envoyée.  

C'est la première fois que le RN va élire un président hors de la famille Le Pen. Il y a d'ailleurs assez peu de suspens: Jordan Bardella, qui assure l'intérim depuis un an, semble être l'immense favori pour prendre la suite de Marine Le Pen. À 27 ans seulement, il pourrait être officiellement élu et donc diriger un parti de 40.000 adhérents.

"il faut que tout le monde s'approprie ce moment"

Pour autant, l'objectif est de rendre son élection la plus légitime possible. "Symboliquement on aimerait que le taux soit très élevé" reconnaît un député mariniste. "Le vote sera légitime, mais il faut que tout le monde s’approprie ce moment" ajoute un autre.

Jeudi dernier, Jordan Bardella lui-même a publié une vidéo appelant les militants à voter.  

Le candidat le sait, une élection très suivie donnerait un argument supplémentaire au RN pour s'afficher comme une formation prête à prendre le pouvoir.  

AB avec Romain Cluzel