RMC

Retraites, immigration, écologie... des vœux tournés vers les réformes à venir

Emmanuel Macron a appelé samedi les Français à "l'unité" lors de voeux optimistes et combatifs pour 2023, dont il a confirmé qu'elle serait l'année de la réforme des retraites pour "travailler davantage".

Lors de ses vœux aux Français, Emmanuel Macron a pendant près de 20 minutes insisté sur l'"impératif d'unité de la nation", la confiance, et souhaité "vivre 2023 autant que possible en pays uni et solidaire".

"Si nous cédions à l'esprit de division qui nous presse de toutes parts, nous n'aurions à peu près aucune chance de nous en sortir dans un monde si rude, dans des temps si durs", a-t-il prévenu.

"Il nous faut travailler davantage"

Le président de la République a profité de cette allocution pour se tourner vers les réformes à venir, comme la réforme des retraites qui aura bel et bien lieu:

"Cette année sera en effet celle d'une réforme des retraites qui vise l'équilibre de notre système pour les années et décénnies à venir", a-t-il expliqué, sans rien dire des arbitrages pris notamment sur l'âge de départ en retraite. La réforme sera présentée le 10 janvier prochain et Emmanuel Macron a confirmé sa détermination à faire "travailler davantage" les Français avec de nouvelles règles applicables "dès la fin de l'été 2023".

"L'allongement de nos carrières de travail sera progressif et juste en tenant compte des carrières longues, des carrières hachées, de la difficulté de certaines tâches, de certains métiers."

"Gagner la bataille de la transition écologique"

Autre réforme à laquelle le président a fait allusion, celle de l'immigration, examinée dès ce début d'année. Le chef de l'État a martelé cette philosophie :"contrôle de nos frontières et intégration par la langue et le travail" Enfin, Emmanuel Macron a insisté sur la planification écologique, "instrument de ce dépassement historique pour baisser nos émissions de CO² et sauver notre biodiversité", pour "gagner" la "bataille" de la "transition écologique".

"Après la loi visant à accélérer le déploiement des énergies renouvelables, la loi sur le nucléaire marquera le lancement de la construction de nouvelles centrales sur le territoire", a aussi expliqué le président de la République qui insiste sur le fait que l"indépendance énergétique" est un enjeu majeur dans le contexte de la guerre en ukraine.

Hélène Terzian et Maxime Martinez avec AFP