RMC

Taxis gratuits pour les électeurs isolés: "un vrai coup de main parce que sinon je ne voterais pas"

-

- - REMY GABALDA / AFP

Alors que le coup d'envoi du premier tour de la présidentielle a été donné ce dimanche matin en métropole, pour les personnes isolées, souvent âgées ou en difficulté, c'est parfois difficile de se déplacer pour aller voter. C'est pourquoi une compagnie de taxis des Alpes-Maritimes a décidé de leur offrir la course jusqu'au bureau de vote.

Le coup d'envoi du premier tour de la présidentielle a été donné samedi par les électeurs du continent américain et certains d'outre-mer, et ce dimanche matin pour départager les 11 candidats d'un scrutin placé sous haute sécurité après l'attentat des Champs-Elysées. Mais certains, même s'ils le veulent, ne peuvent pas se rendre aux urnes. C'est le cas pour les personnes à mobilité réduite ou fortement dépendantes. C'est pourquoi une compagnie de taxis des Alpes-Maritimes a décidé de leur offrir la course jusqu'au bureau de vote.

Ainsi, ce dimanche, dans son taxi, Emmanuel ne prendra que des électeurs: "A travers mon métier, je voulais aider les personnes seules. Le but est de les amener sur leur lieu de vote, d'attendre et de les ramener jusqu'à leur domicile. Et, pour ceux qui ont de difficultés à marcher, de les accompagner jusque devant l'isoloir. On se mettra aussi à disposition des personnes ayant des fauteuils roulants ou de déambulateurs".

"Tout le monde a le droit de voter"

"Malheureusement beaucoup de gens ne peuvent pas trop se déplacer parce qu'ils n'ont pas de famille ou d'amis pour les emmener. On s'est dit que ce n'était pas normal, que tout le monde avait le droit d'aller voter et que donc on allait les aider", explique Joseph, chauffeur de taxi qui participe à l'opération.

Un service solidaire dont Mado et son mari sont heureux de pouvoir bénéficier: "Ça m'inquiétait beaucoup d'aller jusqu'au bureau de vote parce que je ne me sens plus capable de faire ce trajet, confie-t-elle. Je n'ai jamais conduit et mon mari est non-voyant donc ça me soulage beaucoup d'autant plus que je suis asthmatique. C'est un vrai coup de main parce que sinon, franchement, je ne serais pas allée voter".

M.R avec Elodie Messager