RMC

Christiane, 91 ans: "j'ai voté pour la première fois en 1945, depuis, je n'ai jamais raté une élection"

-

- - AFP

REPORTAGE - Le premier tour de l'élection présidentielle a lieu ce dimanche mais pour certaines personnes ce n'est pas évident de pouvoir se rendre dans les bureaux de vote. C'est le cas pour les personnes à mobilité réduite ou fortement dépendantes et notamment dans les EPHAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Ce dimanche, des millions de Français vont aller voter pendant que d'autres vont s'abstenir. Mais certains, même s'ils le veulent, ne peuvent pas se rendre aux urnes. C'est le cas pour les personnes à mobilité réduite ou fortement dépendantes, et notamment dans les EPHAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). C'est pourquoi certains établissements mettent en place des aides pour faire des procurations ou même des navettes pour acheminer leurs pensionnaires vers les bureaux de vote. C'est le cas à la maison de retraite de La Salette Montval dans les quartiers sud de Marseille.

"On met à notre disposition une belle voiture et on nous emmène. Comme dans une famille…, se réjouit Christiane, 91 ans. C'est un devoir de voter. Personnellement, j'ai voté pour la première fois en 1945, depuis, je n'ai jamais raté une élection". Pour Benjamin Lacaille, le directeur de la maison de retraite, cette forme d’assistance pour aller voter relève uniquement du geste citoyen car il l'assure: "Il n'y a aucune obligation pour nous de le faire".

Et d'expliquer: "Les personnes qui sont dans les structures comme la nôtre sont là parce qu'elles sont dépendantes, fragilisées mais restent participantes à part entière de la vie civile et civique. Elles ont un rôle à jouer et y sont attachées. C'est aussi notre mission de les accompagner dans cette démarche". A noter que l’établissement a aussi mis en place un lien privilégié avec le commissariat du quartier pour faciliter les procurations.

M.R avec Lionel Dian