RMC

Tractage de militants FN à Paris: "tout donner pour que la France retrouve ses lettres de noblesse"

Pas facile pour les militants de convaincre les électeurs indécis, perdus ou déçus, plus nombreux que lors des précédents scrutins. A deux jours du second tour, les actions de tractage se multiplient un peu partout en France. Exemple, dans le XVIème arrondissement de Paris où les militants FN essayent de séduire les derniers indécis.

Dernière ligne droite pour les deux candidats. En effet, la campagne présidentielle se termine ce vendredi soir, à minuit. Il reste donc encore quelques heures aux militants des deux côtés pour convaincre les derniers indécis et essayer de mobiliser les abstentionnistes. Et ce n'est pas le mauvais temps qui va les décourager comme l'a constaté RMC à la sortie du métro La Muette dans le XVIème arrondissement de Paris.

Tracts à la main, Marie-Christine, militante FN, distribue les consignes. Parmi elles, ne surtout pas parler aux macronistes qui se trouvent juste à côté. Et, pour séduire les indécis, les frontistes abattent leur dernière carte: montrer que le parti de Marine Le Pen est un parti ouvert. "Au FN, il y a des arabes et des noirs. La preuve, moi je suis noir et juif, souligne ce militant. Il faut montrer à la France que nous sommes multicolores".

"On va gagner"

Mais malgré tous les efforts des militants, l'accueil est parfois glacial: "Certains sont très sympathiques quand d'autres sont très agressifs, rapporte Stéphane. Après, il vous traite de fascistes alors que ce sont eux les fascistes". Marie-Christine, militante frontiste de la première heure, tracte et colle des affiches depuis des mois. Aujourd'hui, si elle est épuisée, elle se dit fière d'avoir participé activement à la campagne de Marine Le Pen.

"Tous les soirs, nous avons tracté pendant des semaines pour Marine, pour la victoire de la France, assure-t-elle. On a tout donné. Certaines nuits je me suis couchée à 4h du matin mais ça en vaut vraiment la peine. Il faut vraiment tout donner pour la victoire de la France et pour que la France retrouve ses les lettres de noblesse. Jusqu'à la dernière minute… Parce qu'on va gagner".

M.R avec Amélie Rosique