RMC

Alerte canicule: que faire en cas de "vigilance rouge"?

RMC
Les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault et le Vaucluse sont placés en vigilance rouge pour la journée de vendredi à cause d'un "pic de chaleur exceptionnel".

Météo-France a placé en vigilance rouge à la canicule pour vendredi quatre départements du sud de la France: les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault et le Vaucluse, en raison d'un "pic de chaleur exceptionnel".

Vendredi après-midi, sur le Gard, le Vaucluse, l'Hérault et le nord des Bouches-du-Rhône, Météo-France prévoit des températures atteignant fréquemment "42 à 45 degrés et des records absolus de températures maximales pourraient être battus". Au total, 80 départements sont placés en vigilance orange à la canicule vendredi.

Selon le site de Météo France, en cas de "alerte canicule rouge", "Chacun d'entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé". 

S'appuyant sur les conseils du ministère de la Santé, il est recommandé de rester dans des endroits frais:

"Pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit. Utilisez ventilateur et/ou climatisation si vous en disposez. Sinon essayez de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, cinémas…) deux à trois heures par jour. Mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour à l'aide d'un brumisateur, d'un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains"

Les autorités demandent également ne pas sortir aux heures les plus chaudes - de 11h à 21h selon le ministère - et de boire au moins 1,5 litres d'eau par jour. Il est également "formellement déconseillé" de pratiquer une activité sportive. D'ailleurs toutes les manifestations sportives sont annulées dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.

Il est également conseillé de garder ses enfants à la maison: les écoles de 24 communes de l'Hérault, notamment à Nîmes seront fermées par exemple. Les autres assureront seulement un accueil, sans aucune activité.

Qu'est-ce qu'un "coup de chaleur"?

Les secours et les professionnels de santé sont tous mobilisés et des interventions chirurgicales non-urgentes sont déprogrammées pour libérer des lits à l'hôpital. Des maraudes vont également être renforcées pour prendre en charge les sans-abris et les places d'accueil augmentées dans des centres. 

En cas de coup de chaleur, qui se traduit par une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions voire une perte de connaissance, il faut contacter les urgences rapidement. 

Canicule Info Service: 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h) 

La rédaction avec AFP