RMC

La neige enfin de retour en montagne, après de longues semaines d'attente

La neige était espérée, attendue même, depuis plusieurs semaines en montagne. Alors que beaucoup de stations étaient à l'arrêt ou presque, il est tombé près de 20 centimètres dans les Alpes. Un espoir pour les touristes et les professionnels.

Elle était attendue depuis plusieurs semaines. La neige a fait son grand retour en montagne, ce lundi. Plusieurs dizaines de centimètres sont tombés. Des flocons qui font du bien alors que la neige commençait à se faire très rare en-dessous de 2.000 mètres d'altitude. Dans les Alpes, 20 centimètres sont tombés dès 1.500 mètres.

C'était la belle surprise au réveil pour Dora, en vacances avec des amis en Savoie.

“On a beau être dans la tempête de neige, franchement on n'a jamais autant aimé skier dans le brouillard. On est super content”, indique-t-elle.

Martin attendait aussi cette neige avec impatience. Il habite Grenoble et il vient de bloquer son mercredi pour aller skier. “Quand je regarde les webcams, c’est assez rassurant. Il y a un manteau de 20 centimètres, quelque chose comme ça”, indique-t-il.

Les commerçants soulagés

Même pour les restaurateurs, cet or blanc est le bienvenu. “C’est juste magique. On l’attendait, on l’attendait et elle est enfin là”, confie James Adrait, responsable du restaurant Le Chamois à La Toussuire, en Savoie. “On est les premiers à être très heureux, nous les commerçants. C’est un soulagement pour essayer de faire toute notre saison”, indique-t-il.

Du côté de Val-d'Isère, avec ces flocons, tout le domaine va enfin pouvoir ouvrir comme l’indique Christophe Lavaut, directeur général de Val d'Isère Tourisme.

“Il nous manquait quelques pistes qui étaient exposées sur des coteaux sud et qui nécessitaient encore plus d’enneigement. Ces pistes-là sont aujourd’hui complètement recouvertes par la neige naturelle”, assure-t-il.

La neige ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Des chutes sont encore prévues jusqu'à la fin de la semaine.

Martin Cadoret avec Léna Marjak avec Guillaume Descours