RMC

Pas de salaire, parfois le RSA comme seul revenu... Un rapport sénatorial pointe le peu de prévention pour prévenir les suicides des agriculteurs

-

- - -

Selon un rapport sénatorial, il y a trop peu de prévention pour aider les agriculteurs et prévenir le suicide dans la profession. Un rapport avec une soixantaine de propositions. Elles ont été rédigées par des sénateurs mais aussi des agriculteurs

Fabienne donne à chacune de ses vaches un prénom. Elle les aime et son métier est passionnant mais dur. Au point qu’en 2018 son mari craque: "Il nous a dit qu'il voulait se pendre. Tout était prêt dans sa tête, le scénario était préparé". Le drame est évité juste à temps, aujourd’hui il se reconstruit lentement: "Il me dit qu'il ne fera pas de bêtises mais je reste sur mes gardes. Si je n'avais pas été là, je serais aujourd'hui seule avec ma fille. J'aurai toujours peur qu'il rechute".

Car il n'y a pas assez de prévention pour prévenir les suicides dans le monde agricole estime un rapport sénatorial adopté mercredi par la commission des affaires économiques du Sénat et qui doit être remis au ministre de l'Agriculture la semaine prochaine.

>> A LIRE AUSSI - Comment la pandémie a-t-elle perturbé le sommeil des Français?

372 suicides en 2015

Fabienne et son mari attendent beaucoup des pouvoirs publics. Ils espèrent d’abord être mieux accompagnés lorsque la détresse émerge: "On a besoin de regrouper tout ce qui gravite autour de nos exploitations, aussi bien nos acteurs sociaux que nos acteurs professionnels pour pouvoir aider les personnes en difficulté".

Et ensuite améliorer la situation financière des agriculteurs: "On aimerait que nos animaux soit valorisé à leur juste prix parce que lorsqu'on voit ce qu'est payé notre animal et ce qu'il est vendu en grande surface, ça nous fait bondir!". Fabienne et son mari eux ne se versent pas de salaire, ils vivent avec 750 euros par mois grâce au RSA.

372 agriculteurs, 292 hommes et 80 femmes, se sont suicidés en 2015, selon les dernières données disponibles. Selon Santé publique France il y a eu 780 suicides d’agriculteurs entre 2007 et 2011, soit un peu moins d’un passage à l’acte tous les deux jours.

>> A LIRE AUSSI - Un plan en trois étapes: le protocole de réouverture des restaurants et bars se précise

Garance Muñoz (avec Guillaume Dussourt)