RMC

Propos de Jean-Michel Blanquer sur la méthode globale: "Grave de dire ça à l'opinion publique"

Le ministre de l'Education a relancé dans l'Obs du 23 août le débat sur les méthodes d'apprentissage de la lecture.

"On s'appuiera sur les découvertes des neurosciences donc sur une pédagogie explicite, de type syllabique et non pas sur la méthode globale dont tout le monde admet qu'elle a des résultats peu probants". Voilà les propos de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale. Problème, la méthode globale n'est plus utilisée dans les écoles depuis les années 80... C'est aujourd'hui c'est majoritairement la méthode syllabique qui est utilisée pour apprendre à lire aux enfants.

"On déterre un vieux débat qui à quelques jours de la rentrée est préjudiciable à l'école"

Pour Francette Popineau, co-secrétaire au syndicat enseignant SNUIPP, c'est un mauvais signal envoyé aux enseignants. "On déterre un vieux débat qui à quelques jours de la rentrée est préjudiciable à l'école. Parce qu'il laisse entendre qu'il y a une méthode qui ne fonctionne pas et qui aurait toujours cours. Et il laisse entendre qu'il y a une méthode qui fonctionne et qu'on n'utiliserait pas. C'est grave de dire ça à l'opinion publique, parce que quand on est parent, on a envie que son enfant apprenne dans les meilleures conditions, qu'il apprenne bien. Et que le ministre de l'Education nationale dise aux parents 'vous savez, on ne fait pas tout à fait comme il faut', ce n'est pas une très bonne chose".

Cécile Costes (avec A.M.)