RMC

Faut-il débattre avec Eric Zemmour?

Certains s'émeuvent qu'une telle initiative puisse servir de marche-pied au polémiste.

Faut-il débattre avec Eric Zemmour, le polémiste pas encore candidat, mais omniprésent dans les médias? Jean-Luc Mélenchon a décidé que oui puisqu'il donnera la réplique à l'ancien journaliste jeudi soir sur RMC et BFMTV à partir de 20h45.

La confrontation aura lieu sept ans après un premier débat qui les avait opposés sur RTL, au moment de la sortie du livre d'Eric Zemmour, “Le Suicide français” et de celui de Jean-Luc Mélenchon, “L'Ere du Peuple”.

>> A LIRE AUSSI - "Il va entrer dans l’arène politique et ce n’est pas du tout la même chose": l'avertissement de Louis Aliot à Eric Zemmour en cas de candidature 

Depuis, celui qui sera le candidat des insoumis pour la troisième fois, avait toujours refusé d'aller dans les émissions de Zemmour. Dès 2019, les insoumis avaient même pour consigne de boycotter l'émission "Face à l'Info" sur Cnews, après le renouvellement de contrat du polémiste.

En acceptant ce débat, Jean-Luc Mélenchon prend donc le risque d'être mis face à ses contradictions.

Sortir Zemmour de sa zone de confort

Quand on déroule les commentaires sur Twitter, voilà ce qu'on peut lire: "Débattre avec Zemmour, c'est lui offrir une importance qu'il n'a pas", "Mélenchon fait une grave erreur politique" ou encore ce message: "que la France insoumise présente le discours raciste comme une vision de la France me révulse", écrit un intellectuel proche des insoumis.

Des messages indignés que l'état-major de la France Insoumise préfère ignorer. Les proches de Jean-Luc Mélenchon assument. "Zemmour commence à prendre beaucoup de place, il est temps de répliquer de combattre ses idées racistes”, explique un proche.

L'entourage de Mélenchon espère faire sortir le polémiste de sa zone de confort et pas seulement parler d'immigration, d'islam et de sécurité, mais alors que la troisième campagne du candidat insoumis ne frémit pas.

Certains y voient une manière pour lui de profiter du phénomène Zemmour. Un militant ne le nie même pas: “C'est un bon coup des insoumis, ça va être un événement. Regardez, tout le monde ne parle que de ça”, indique-t-il. 

Juliette Droz avec Guillaume Descours