RMC

10 millions de vaccinés en France: "Un cap mais loin d'être suffisant", juge un épidémiologiste

Cet objectif a été atteint avec une semaine d'avance s'est pour sa part félicité Jean Castex.

Plus de 10 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin en France. Le cap a été franchi jeudi, cela représente plus de 15% de la population totale, et près de 20% de la population majeure.

"Un cap important" s'est félicité le ministre de la Santé. Cette barre franchie, présente aussi un motif de satisfaction pour Yves Buisson, épidémiologiste et pdt de la cellule Covid-19 à l'académie nationale de médecine.

“Ce premier seuil de 10 millions est effectivement important parce que ça veut dire que les personnes les plus fragiles sont vaccinées. Cela va se traduire par la diminution du nombre de formes graves, et donc du nombre d’hospitalisations”, indique-t-il.

Besoin de vacciner 90% de la population

Mais d'après ce spécialiste avec 15% de la population primo-vaccinée, on est encore loin du compte pour espérer peser sur la diffusion du virus. “Pour empêcher le virus de circuler dans la population, il faut obtenir une couverture vaccinale de l’ordre de 90% de la population”, estime-t-il.

Pourtant, le professeur Cyrille Cohen, directeur du laboratoire d'immunothérapie de la faculté de Bar Ilan en Israël, l'assure, son pays, pionnier en matière de vaccination a vu l'épidémie décliner bien avant.

“Le véritable effet de la vaccination, on a commencé à le voir à 40% en monodose et 25% avec les deux doses”, indique-t-il.

Fort de ses 57% de primo-vacciné, Israël, envisage désormais de supprimer le port du masque en extérieur d'ici quelques jours.

Alfred Aurenche avec Guillaume Descours