RMC

Vaccins, réanimations... peut-on vraiment espérer un retour à la normale le 15 mai?

Le gouvernement espère avoir vacciné 10 millions de personnes de plus le 15 mai et pense déceler des premiers signaux encourageants dans les départements sous restrictions sanitaires renforcées depuis 3 semaines.

Le début de la fin? Jeudi, évoquant malgré tout une situation préoccupante à l'hôpital, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a assuré que les effets de certaines mesures se faisaient déjà sentir: "Nous avons des premiers signaux encourageants dans les seize départements où les mesures de freinage supplémentaires ont été prises le 20 mars dernier", a-t-il assuré.

Mais à l'hôpital, on ne crie pas victoire trop vite. Pis encore, on estime que le combat contre le Covid-19 est bien loin d'être gagné: "Les choses ne s’arrangent pas à l’hôpital. Je comprends qu’on souhaite trouver des signaux positifs mais je resterai prudent devant une baisse d’incidence après un week-end férié", déplore ce vendredi sur RMC Yonathan Freud, médecin urgentiste à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

"Aujourd’hui si tout s’améliore, le nombre de patients en réanimation va continuer à augmenter. Il y a un petit effet, le temps que les autres sortent", assure-t-il alors que l'on recensait toujours jeudi 30.555 malades à l'hôpital (-349 par rapport à la veille) dont 5.705 en réanimation (-24), en légère baisse donc, mais à confirmer sur la durée pour y voir une réelle amélioration de la situation.

>> A LIRE AUSSI - 10 millions de vaccinés en France: où en sont nos voisins européens? 

"On a péniblement vacciné 10 millions en trois mois, je ne vois pas comment on va vacciner 10 millions d’autres personnes en un mois"

Mais jeudi, le gouvernement avait choisi d'annoncer surtout des bonnes nouvelles. Après Gabriel Attal, c'est Jean Castex le Premier ministre qui s'est félicité du cap des 10 millions de vaccinations franchi avec une légère avance sur le calendrier de l'exécutif. Il a également rappelé le prochain objectif, vacciner 10 millions de personnes en plus d'ici la mi-mai. Un objectif presque impossible à atteindre estime Yonathan Freud:

"J’aimerais bien y croire mais on a péniblement vacciné 10 millions en trois mois, je ne vois pas comment on va vacciner 10 millions d’autres personnes en un mois. J’aimerais bien que l’on vaccine quotidiennement autant qu’il y a de nouveaux cas de Covid-19. 10 millions ce n’est pas génial. C’est 15% de la population, ce n’est pas suffisant. Et 50% des personnels soignants qui sont en première ligne, ce n’est pas génial non plus, trois mois après alors que c’est du personnel prioritaire. Il y a une désorganisation permanente. Il y a des gens réfractaires à la vaccination, d’autres qui n’arrivent pas à se faire vacciner", regrette-t-il.

Quant à l'ouverture des terrasses de cafés et restaurants le 15 mai, Yonathan Freud aimerait y croire mais en doute. Seul un changement de stratégie du gouvernement pourrait le permettre: "Cela dépend pour quoi et sur quels indicateurs le gouvernement va se placer. Lors du second confinement, on avait dit qu’on rouvrirait le 20 janvier et finalement non. Maintenant c’est le 15 mai pour une réouverture. Et si on se base sur les indicateurs d’avant, c’est-à-dire 3000 malades en réanimation, ce n’est même pas la peine d’y penser. Maintenant si le gouvernement veut vivre avec le virus et rouvrir les terrasses, peut-être qu’il le fera", pense le praticien.

Mais selon l'urgentiste, on ne peut prétendre "vivre avec le virus" avec des chiffres alarmants à l'hôpital: "Avec 400 morts par jour et 7000 personnes en réanimation, ce n’est pas vivre avec le virus c’est de le prendre dans la gueule". Et de prévenir: "On n’aura pas de retour à la normale dans les mois à venir avec les mesures actuelles", craint Yonathan Freud assurant qu’un confinement strict et plus de contrôles serait difficilement imposable.

>> A LIRE AUSSI - "Pour moi, c’est important, je vaccine": les infirmiers libéraux ont désormais le droit de prescrire le vaccin AstraZeneca et de l'injecter

Guillaume Dussourt