RMC

Avez-vous une peau à moustiques? "Ils sont attirés par les odeurs que vous dégagez"

Sur les 3.500 espèces de moustiques répertoriées, seulement 300 piquent l’homme. Pourtant, vous êtes la cible favorite de leurs piqûres et vous vous demandez pourquoi. Peut-on dire qu'il existe des peaux à moustiques? Stéphane Robert, président de Vigilance Moustique, répond à cette question pour RMC.fr.

Stéphane Robert, président de Vigilance Moustique.

"Oui, on peut dire qu’il existe des peaux à moustiques. Mais ce n’est pas vraiment la peau qui détermine qu’une personne est intéressante pour cet insecte. Ce sont les odeurs que vous dégagez.

C’est à travers la peau de votre corps que vont ressortir les odeurs qui vont plus ou moins attirer les moustiques. Ce qui explique pourquoi, dans un groupe, il y a très souvent une personne qui va attirer tous les moustiques alors que les autres vont être épargnés.

"Avoir une bonne hygiène alimentaire, boire moins d’alcool"

Cet insecte, qui ne voit pas grand-chose, a un pouvoir olfactif puissant. Il est capable d’identifier des dizaines d’odeurs. Quand on inspire et que l’on expire, on dégage du dioxyde de carbone (CO2). C’est l’odeur qui intéresse le plus le moustique.

Mais votre corps dégage d’autres odeurs et ces dernières dépendent de votre état de santé général. Si vous avez un foie un peu toxifié, vous pouvez dégager certaines odeurs qui vont attirer des moustiques. C’est pourquoi les dermatologues conseillent de se détoxifier, d’avoir une bonne hygiène alimentaire, de boire moins d’alcool pour éviter les piqûres. Pour exemple, il y a des expériences qui montrent que le moustique qui transmet le paludisme en Afrique peut être attiré par les odeurs de bière.

"La transpiration accentue certaines odeurs"

Les moustiques sont aussi attirés par des corps à une certaine température. Il ne faut pas que le corps soit trop froid ni trop chaud, entre 30 et 37 degrés. En revanche, le moustique ne va pas apprécier un corps fiévreux, ça ne va pas l’intéresser.

Si vous avez transpiré, ça joue également. La transpiration va accentuer certaines odeurs donc c’est ce qui va faire que les moustiques vont plus venir vers vous. Et cela dépend notamment de votre patrimoine génétique. Le patrimoine génétique détermine notre odeur corporelle. Pour les besoins d'une expérience, des faux et des vrais jumeaux ont été placés face à des moustiques. L’un des faux jumeaux a plus attiré les moustiques que sont frère. À l’inverse, les vrais jumeaux, qui ont exactement le même patrimoine génétique, ont tous deux été piqués.

"On risque une deuxième saison des moustiques"

Personne ne compte le nombre de moustiques en France mais il y a des régions plus touchées que d’autres. L’an dernier, il y en a eu énormément à cause des inondations. Les eaux stagnantes ont accentué la formation de larves et il y a eu une prolifération énorme. 20 départements ont été placés en vigilance orange.

Cette année, seulement trois sont en vigilance orange. Il y a moins de moustiques que l’an dernier. Mais attention. Nous venons de vivre une période orageuse. Forcément, beaucoup d’eaux stagnantes vont se former et un gros coup de chaleur risque de pointer le bout de son nez. C’est le cocktail idéal pour les moustiques et ça risque donc de relancer une deuxième saison des moustiques. Il faut attendre une dizaine de jours pour le constater."

Propos recueillis par Julie Breon