RMC

Bureaux sur mesure, chaises ergonomiques... quelles innovations pour améliorer le télétravail?

"La chronique d'Anthony Morel" - Alors que le gouvernement demande un renforcement du télétravail, vous venez au secours de ceux qui travaillent à la maison. Vous avez quelques innovations pour améliorer leur confort au quotidien.

On n’est pas toujours très bien installé en télétravail. Parfois sur une chaise de cuisine, un canapé ou un coin de table basse. L’explosion du télétravail entraîne aussi une explosion des consultations médicales pour des maux de dos notamment. Et il y a aussi plein d’innovations pour le bureau ultime du télétravailleur. Des bureaux plus ergonomiques, plus intelligents. Des modèles motorisés, qui permettent d’ajuster la hauteur selon les besoins, et même de travailler debout à certains moments de la journée.

>> A LIRE AUSSI - "Il faut un coin distinct de son espace de vie"... La checklist des aménagements à faire chez soi pour télétravailler sereinement

Certains sont bourrés de fonctionnalités intelligentes, du compteur de calories au chargeur à induction intégré: il suffit de poser son téléphone sur le bureau pour qu’il se recharge. Des petits accessoires aussi, comme le "Lux Neck care", un capteur de mauvaise posture: une petite boîte noire qu’on pose à côté de l’ordinateur et qui va analyser l’angle d’inclinaison de votre tête. Si vous vous penchez trop, une lumière s’allume pour vous dire de vous redresser ou d’aller faire du sport.

Investissez aussi dans une bonne chaise de bureau. La Rolls en la matière a été présentée la semaine dernière par une entreprise qui s’appelle Future Seating, les sièges du futur. Une chaise ergonomique avec une quinzaine de réglages, mais surtout chauffante et massante plutôt sympa pendant les visios interminables. Comptez 1000 euros la chaise quand même.

Un van de télétravail pour travailler en voyageant

Enfin, pour faciliter la cohabitation avec la famille, si vous voulez vous isoler un peu, il existe la tente d’intérieur pour télétravailleur du japonais Sanwa. Elle permet de complètement s’isoler dans sa bulle pour travailler en paix. Pas sûr que ça isole du bruit en revanche.

Autre option: investir dans un robot secrétaire pour se faciliter la vie.Comme le "BotCare", présenté par Samsung il y a quelques semaines, c’est encore un prototype. Il fait à peu près la taille d’une poubelle de bureau. Il se balade un peu partout. Il connaît l’emploi du temps de son propriétaire par cœur, mais surtout, il va s’habituer à son rythme de vie, à ses habitudes, il va lui rappeler s'il oublie un rendez-vous, le rappeler à l’ordre si j’ai passé trop de temps sur l’écran et me proposer de faire une pause et d’aller faire un peu de sport. Un mélange entre un assistant, un coach et un animal de compagnie. Et en cas de visioconférence, sa tête se transforme en écran, ce qui est assez pratique.

Autre option si on en a marre d’être à la maison, un bureau mobile qui permet de travailler n’importe où à la plage par exemple. Puisqu’on n’est pas encore confiné, profitons-en pour aller bosser au bord de la mer ou dans la forêt. Après tout, l’avantage du télétravailleur, c’est qu’il peut travailler potentiellement de n’importe où. C’est l’idée derrière ce concept présenté au salon de l’auto de Tokyo il y a quelques jours, le van de télétravail avec bureau rétractable: "le caravan office pod".

À l’intérieur de l’habitacle, un bureau avec chaise ergonomique, espace de rangements. Mais surtout un bureau monté sur une plateforme amovible: s’il fait beau et que vous êtes à la campagne, vous appuyez sur un bouton et le bureau va sortir de l’arrière du véhicule, et vous vous retrouvez sur une sorte de petit balcon, en plein air. La saison ne s’y prête pas forcément, mais c’est quand même mieux que la vue sur le périphérique parisien pour préparer sa prochaine réunion.

Anthony Morel