RMC

"C'est cool, que nous puissions décider nous-mêmes": la vaccination sans accord parental bientôt ouverte aux ados de plus de 16 ans

-

- - -

Les ados de plus de 16 ans pourront bientôt être vaccinés contre le Covid-19 sans accord parental. Qu’en pensent les principaux concernés ?

Se faire vacciner quand on a 16 ou 17 ans sans l’accord de ses parents sera bientôt possible. C’est que prévoit le projet de loi sur le pass sanitaire voté dimanche soir par le Parlement. Mais faut-il s'attendre à une ruée des principaux concernés vers les centres de vaccinations? Pas certain alors que les risques liés à une infection au Covid-19 sont peu nombreux pour les 16-17 ans.

À Toulouse, Matéo, Akim et Wallace, âgés de 16 à 17 ans et pas vaccinés sont favorables à la mesure: "Je pense que je vais le faire assez vite", assure Matéo. "C'est cool, que nous puissions décider nous-mêmes en lieu et place de nos parents", plaide Akim. "À 16 ans, on est assez intelligents pour savoir si on doit se faire vacciner", estime Wallace.

>> A LIRE AUSSI - Vaccination: la France fracturée, des disparités régionales et sociales importantes

"C'est important pour eux de ne pas être mis à l'écart"

Du point de vue des parents, les avis sont mitigés, comme Christophe, plutôt favorable à la mesure qui a fait vacciner sa fille de 16 ans mais qui n'aurait pas aimé qu'elle le fasse sans son autorisation: "C'est bien qu'ils puissent décider, c'est quand même aussi leur santé, mais c'est un petit peu contraire aux habitudes qu'on a jusqu'à présent, comme le permis de conduire, le droit de vote etc".

Une liberté de choix donnée aux 16 - 17 ans que salue le docteur Jacqueline Goltman, psychiatre et vice-présidente du syndicat de médecins UFMLS: "Les adolescents doivent être acteurs de leur santé. Ce qu'il se produit actuellement est assez inédit, c'est important pour eux pour leur psychisme, de ne pas être mis à l'écart. C'est plutôt une bonne idée", se félicite-t-elle.

Pour l'instant, seul le vaccin Pfizer est autorisé pour les mineurs. Au 27 juillet, 31,8% des 12/17 ans avaient déjà reçu une dose et 12% un schéma vaccinal complet.

>> A LIRE AUSSI - Vacciné et cas contact, dois-je m'isoler?

Estelle Henry (avec G.D.)