RMC

Covid-19: inquiets mais pas encore débordés, comment les hôpitaux font face à la cinquième vague

A quoi ressemble exactement la situation de l'hôpital français en pleine 5e vague?

Alors que le taux d’incidence poursuit sa flambée partout sur le territoire, c’est tout l’hôpital français qui commence à s’inquiéter.

>> A LIRE AUSSI - Rappels, tests, vaccination contre la grippe: les pharmacies débordées par la cinquième vague de Covid-19

Les hospitalisations pour Covid continuent, elles aussi, de grimper, tout comme les admissions en soins critiques. 913 c’est le nombre moyen d’hospitalisations quotidiennes en France la semaine dernière pour Covid-19. Un chiffre en hausse de 41% par rapport à la semaine précédente. C’est plus que le pic constaté lors de la 4e vague, mais cela reste loin des niveaux atteints lors des vagues précédentes.

Les services de réanimation par encore saturés

Même chose pour les admissions en soins critiques, ça monte, 200 par jour en moyenne. Dans les hôpitaux du territoire pour le moment, on sent la vague monter, mais ça tient, les services ne sont pas totalement saturés. À Marseille par exemple, environ 40% des lits de réanimation sont occupés par des patients Covid, c’est entre 40 et 60% du côté de Lille et sa région.

Mais ce qui inquiète surtout les professionnels de santé joints par RMC, c’est l’hémorragie qui continue du côté du personnel soignant, les bras manquent, les démissions continuent de s’accumuler et les fêtes ne devraient pas améliorer la situation. 

Romain Houg avec Guillaume Descours