RMC

"Dupin Quotidien": les nouveautés inattendues du nouveau carnet de santé?

Quoi de neuf dans le carnet de santé version 2018? Présenté et distribué à partir du 1er avril, celui-ci intègrera désormais les 11 vaccins obligatoires, mais pas que... On y trouvera également les nouvelles courbes de croissance de référence ainsi que de nombreuses recommandations pédiatriques. Focus avec Marie Dupin.

Le ministère de la Santé vient de dévoiler le nouveau modèle du carnet de santé, qui va succéder au modèle actuel distribué depuis 2006. Il a été conçu pour "tenir compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé".

Principal changement: le nouveau carnet de santé intègre les 11 vaccinations obligatoires, contre seulement trois auparavant. Les enfants doivent en effet recevoir dix injections avant leurs deux ans. 

Mais le carnet de santé version 2018 a aussi modifié les courbes de croissance "à partir de la surveillance de 261.000 enfants". Auparavant, il n'y avait pas de différence pour la croissance des garçons et des filles avant trois ans, désormais cette courbe de croissance prend en compte le sexe des enfants dès la naissance. Des graphiques qui ont d'ailleurs été actualisés et sont nettement au dessus des précédentes. Par exemple, la taille moyenne d'une petite fille de 10 ans est d'1 mètre 40, 5 centimètres de plus qu'auparavant.

Ecrans, biberon et chambre des parents... 

Ce nouveau carnet de santé est aussi rempli de nouvelles recommandations. Et d'abord: pas d'écran avant l'âge de trois ans. On ne laisse pas la télévision allumée dans une pièce où se trouve un bébé, même s'il ne la regarde pas. Il est également recommandé, quel que soit son âge, de ne pas lui donner "de tablette ou de smartphone pour le calmer, ni pendant ses repas, ni avant son sommeil", et ne pas lui mettre "casque audio ou d'écouteurs pour le calmer ou l'endormir".

Autre recommandation si c'est possible: placer le lit du bébé dans la chambre des parents pendant les six premiers mois "au minimum" pour "réduire le risque de mort inattendue du nourrisson". Cela permettrait de réduire de 50% le risque de mort subite.

Le nouveau carnet de santé met aussi l'accent sur l'environnement dans lequel grandissent les enfants. Il est ainsi recommander notamment d'"utiliser des biberons sans BPA (bisphénol A) et "si possible en verre" mais aussi d'aérer son intérieur "tous les jours, même en hiver", de réduire "le nombre de produits d'entretien" au profit du vinaigre d'alcool, du savon noir, etc, "à dose modérée". Enfin, autre recommandation: éviter l'utilisation de produits cosmétiques dans les premiers mois, tant pour le bébé que... pour ses parents.

Marie Dupin