RMC

Alimentation, effort intellectuel, sport… comment agir pour prévenir la maladie d’Alzheimer?

Philippe Amouyel, professeur de santé publique au centre hospitalier de Lille, qui publie ce jeudi Le guide anti-Alzheimer, était l'invité de Bourdin Direct. Il a livré quelques conseils pour prévenir la maladie d'Alzheimer, qui touche 450.000 Français.

C'est une maladie qui fait peur, et qui touche 450.000 Français. La maladie d'Alzheimer, qui est une dégénérescence de notre cerveau, si elle est susceptible de toucher chacun d'entre nous, peut être prévenue avec quelques réflexes quotidiens. C'est ce qu'est venu expliquer ce mardi dans Bourdin Direct Philippe Amouyel, professeur de santé publique au centre hospitalier de Lille, qui publie ce jeudi Le guide anti-Alzheimer (éd du Cherche Midi).

"Aujourd'hui Alzheimer ne se guérit pas, mais on n'arrive pas à stopper le processus", explique-t-il en préambule "Personne n'est à l'abri de la maladie d'Alzheimer, on est tous concernés par cette maladie. On finira par trouver des traitements, mais en attendant il est important de tenter de la prévenir le plus tôt possible, en entretenant et en nourrissant notre cerveau".

"Il faut toujours avoir de quoi lire"

Et pour nourrir notre cerveau au quotidien, le professeur conseille d'abord la lecture. "Il faut toujours avoir de quoi lire. La lecture est un des meilleurs stimulants de notre cerveau". Deuxième conseil, il faut se bouger. Et si l'on ne peut pas faire beaucoup de sport, il faut au moins marcher. "L'exercice est important, ça entraîne la production d'hormones excellentes pour nos neurones", explique Philippe Amouyel.

Bouger, c'est aussi sortir pour avoir une vie en société, très bénéfique, selon le professeur. "Ça fait partie du développement de notre cerveau. Les gens qui vivent en couple ont deux fois moins de chances de développer Alzheimer. Les gens optimistes sont là encore plus protégés que les gens pessimistes".

"L'alcool abîme le cerveau"

Une bonne alimentation est aussi un réflexe à avoir pour prévenir la maladie. Philippe Amouyel conseille de privilégier l'huile d'olive, de manger du poisson deux fois par semaine, et d'arrêter les biscuits apéritifs et les sodas". Il conseille également d'éviter l'alcool, "qui abîme le cerveau", et le tabac. Et il est également important de demander à son médecin un bulletin cardio-vasculaire et de vérifier sa vue et son audition régulièrement.

P. G. avec J-J. Bourdin