RMC

Le pass vaccinal entre en vigueur ce lundi: ce qui change

Depuis ce lundi, le pass sanitaire est en vigueur en lieu et place du pass vaccinal. Désormais, seule une preuve de vaccination ou de guérison de moins de 6 mois du Covid-19 permettra de se rendre dans de nombreux lieux publics.

Exit le pass sanitaire, c’est aujourd’hui qu’entre en vigueur le tout nouveau pass vaccinal. Il concerne tous les Français de plus de 16 ans. Les règles d’accès à un certain nombre de lieux publics changent. Il faudra désormais présenter son pass vaccinal pour aller boire un verre, manger au restaurant, ou encore au cinéma, dans les salles de sport, foires et salons comme dans les transports inter-régionaux.

Fini le test PCR ou antigénique négatif, il faut maintenant être vacciné. À partir du 15 février, pour que ce pass soit valable, il faudra effectuer la dose de rappel 4 mois maximum après la seconde dose, à l’exception des enfants de 12 à 15 ans qui eux conservent le modèle du pass sanitaire. 

Jusqu'à 45.000 euros d'amende en cas de détention d'un faux pass sanitaire

La mesure avait fait débat, les responsables d’établissement sont autorisés à demander une pièce d’identité avec photo en cas de doute sur l’authenticité du document présenté et les sanctions en cas de fraude sont durcies : 1000 euros d’amende si l’on prête son pass ou que l’on utilise celui d’un autre et même jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende si l’on détient un faux.

Aucune peine ne sera retenue cependant si les contrevenants acceptent de se faire vacciner dans les 30 jours. Un pass vaccinal ne sera toutefois pas demandé dans les meetings politiques, l'obligation d'un pass a été censurée par le Conseil constitutionnel.

>> A LIRE AUSSI - "A cause du pass vaccinal, lundi, je perds mon travail": Patrick, non-vacciné, refuse de céder

Romain Houg (avec Guillaume Dussourt)