RMC

Masques, "reconfinement" et retour à l'école: Macron confirme un "déconfinement progressif" à partir de mi-mai

A très court terme le président confirme sa volonté de reprendre les cours dès le 26 avril "c'est essentiel".

Pour la première fois depuis sa prise de parole le 31 mars, Emmanuel Macron a annoncé un déconfinement progressif à la mi-mai et il a donné des perspectives pour la suite lors d’une session de questions-réponses en visio avec des élèves de collèges.

Quand pourra-t-on ôter le masque? Y aura-t-il encore un confinement? Comment se passera l'été? "Guest star" d'une classe de 3e en visio mardi, Emmanuel Macron a confirmé à des collégiens un prudent après-confinement à partir de la mi-mai. 

>> A LIRE AUSSI - Troisième confinement: voici les motifs de déplacements autorisés avec la nouvelle attestation

Le chef de l'Etat s'est invité à un cours d'histoire du collège Itard d'Oraison (Alpes-de-Haute-Provence). Une manière de montrer son soutien aux enseignants et aux élèves, passés aux cours à distance dans le cadre du troisième confinement face à l'épidémie du Covid.

Seul à son bureau face à son écran d'ordinateur, le président de la République répond à une première question d'une élève inquiète de devoir se confiner une quatrième fois.

"Je pense que jusqu'à la fin de l'année scolaire, il ne devrait pas y avoir à nouveau un confinement. On pense quand même qu'on aura, par cet effort collectif de quatre semaines, bien freiné le virus un peu partout", assure-t-il.

Des assouplissements dans les restrictions pour l'été

Le président confie au journal Le Parisien qu'il ne conditionne pas la reprise des cours à des indicateurs sanitaires. L'objectif est donc maintenu: retour en classe dès le 26 avril pour les maternelles et les primaires. "C'est essentiel", tout comme le maintien du brevet malgré la pandémie. "Ah bah non, on ne va pas l'annuler on tient tous. C'est la bonne nouvelle", répondait-il à un élève.

Pas question donc de prolonger la fermeture des établissements scolaires, après les deux semaines de vacances de printemps unifiées à partir du 12 avril.

>> A LIRE AUSSI - Pfizer ou Moderna: pourquoi peut-on choisir la marque de son vaccin lors de la prise de rendez-vous chez Doctolib?

Autre bonne nouvelle pour les commerces, Emmanuel Macron veut une réouverture mi-mai. Mais il prévient: la levée des restrictions sera moins rapide que lors du premier déconfinement. Il est en revanche resté vague sur la vaccination des enseignants, en indiquant seulement qu'il feront partie des publics prioritaires quand la vaccination sera ouverte aux moins de 50 ans.

Et pour cet été, il y aura bien des assouplissements. Un élève pose la question: pendant combien de temps devrons-nous porter le masque? Emmanuel Macron répond: "jusqu'à cet été, il faudra le porter au maximum". 

Margaux Bourdin avec Guillaume Descours