RMC

"On ne peut pas venir très souvent": vers un allègement des restrictions dans les Ehpad?

Alors des directeurs d'Ehpad demandent à ce que les règles et les restrictions envers leurs résidents soient assouplies, notamment pour pouvoir revoir plus souvent leurs familles.

Après des mois très difficiles, les Ehpad sont en convalescence. La mortalité due au Covid-19 a baissé de moitié en un mois en passant de 110 morts par jour à 52 morts par jour et le taux d'incidence a chuté de 30% en deux semaines.

En ce jour d'injection de deuxième dose du vaccin, il souffle dans les couloirs une légère brise d'insouciance. Un nouvel air que Simone, 86 ans, tout juste vaccinée, ressent déjà et il lui tarde de retrouver le goût de la liberté.

“Je pense que c’était la solution. J’aimerais aller chez mes enfants, qu’ils me fassent un bon repas, qu’il m’achète de la viande rouge, du Tartare”, s’amuse-t-elle.

Ici, pour les proches, c'est une seule visite par semaine, alors pour Bruno venu voir sa mère, aimerait desserrer l'étau. “Comme en plus, il faut faire des roulements avec le reste de la famille, on ne peut pas venir très souvent. Si on pouvait être là plus souvent, ce serait mieux”, affirme-t-il.

Moins de mortalité

Avec désormais 59% de ses résidents vaccinés, Carole Matz, directrice de la résidence, aimerait définitivement ouvrir les portes de son Ehpad.

“L’idée, c’est de dire, on a été confiné pendant un an, on a regardé nos murs pendant un an et aujourd’hui l’aboutissement de cette vaccination, ce serait de dire à minima qu’on puisse voir nos enfants, nos parents à notre guise”, indique-t-elle.

En attendant un allègement du protocole sanitaire, les résidents ont repris les activités de groupe.

Alfred Aurenche avec Guillaume Descours