RMC

"Perspectives" du déconfinement: que va annoncer Emmanuel Macron dans la presse régionale?

Jean Castex a pris la parole à la sortie du Conseil de défense sanitaire ce mercredi.

Le rendez-vous est pris. Emmanuel Macron présentera vendredi "les perspectives" de "sortie progressive" des mesures de restrictions imposées contre le Covid-19, a annoncé mercredi Jean Castex.

Le chef de l'Etat a choisi de s'exprimer dans un entretien publié vendredi matin par la presse quotidienne régionale et non à l'occasion d'une allocution télévisée comme il l'a fait à plusieurs reprises depuis le début de la crise, ont indiqué plusieurs médias régionaux.

La publication de cet entretien a notamment été annoncée par Le Midi Libre, qui indique sur son site que "le Président Macron expliquera sa stratégie de déconfinement dans une interview publiée vendredi par toute la presse régionale", comme l'ont confirmé plusieurs sources médiatiques.

>> A LIRE AUSSI - Macron annonce des réouvertures de restaurants "par étapes": voici le calendrier prévu

Le Premier ministre a déjà confirmé que les restrictions de circulation seront levées dès le 3 mai et que le couvre-feu devrait prendre fin le 2 juin, comme le prévoit le projet de loi sur l'état d'urgence qui a été examiné en Conseil des ministres.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est repassé sous la barre des 30.000, pour la première fois depuis début avril, tandis que le nombre de patients en réanimation flirte toujours avec les 5.900, selon les chiffres de Santé publique France.

>> A LIRE AUSSI - Couvre-feu maintenu jusqu'à la mi-mai, déconfinement national... Emmanuel Macron peaufine le calendrier de sortie de crise

Au cours du Conseil des ministres, le gouvernement a examiné le projet de loi de sortie de l'état d'urgence sanitaire le 2 juin, qui lui permet toutefois de conserver des compétences jusqu'au 31 octobre sur la circulation des personnes ou la fermeture de magasins si les conditions sanitaires l'exigent.

A partir de juin, "la situation (...) ne sera plus celle de l'état d'urgence sanitaire" mais la future loi "devra nous permettre de répondre à un devoir de vigilance sanitaire" en donnant "la capacité d'une réaction rapide en cas de nouvelle accélération de l'épidémie, soit à l'échelle du pays, soit à celle d'un territoire particulier", a expliqué Jean Castex.

A l'issue du Conseil des ministres, le chef du gouvernement a précisé que cette sortie serait "progressive à mesure que la campagne de vaccination se déploie".

Selon lui, la campagne de vaccination "avance à un très bon rythme avec 469.000 personnes vaccinées sur la seule journée d'hier". "L'objectif d'atteindre des 15 millions de personnes primo-vaccinées d'ici la fin de cette semaine et les 20 millions à la mi-mai est tout à fait à notre portée", a-t-il ajouté, en précisant que "60% des personnes ayant plus de 60 ans auront été vaccinées en première injection" mercredi soir.

La rédaction de RMC avec AFP