RMC

Que faire si on a des pizzas Buitoni dans son congélateur

Les autorités sanitaires ont confirmé le lien entre des pizzas Buitoni de la gamme Fraich’Up et des cas d’intoxications alimentaires graves. Il est demandé de jeter et détruire ces produits.

Le lien a été confirmé, par des analyses épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité. Des pizzas Buitoni ont provoqué des intoxications alimentaires graves, par des contaminations à la bactérie Escherichia coli, ont annoncé les autorités sanitaires ce mercredi. Deux enfants sont morts. Santé Publique France indique qu’au 28 mars, 75 cas étaient en cours d'investigation, dans 12 régions de France métropolitaine (Hauts-de-France, Nouvelle, Pays de la Loire, Ile-de-France, Bretagne, Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Centre Val-de-Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Bourgogne Franche-Comté, Normandie et Occitanie).

Que faut-il faire si vous avez acheté des pizzas Buitoni de la gamme Fraich'Up ? Les autorités sanitaires demandent officiellement "de ne pas les consommer et de les détruire". "Chaque foyer est invité à s’assurer que son congélateur n’en contient pas, ajoute Santé Publique France. Il est également recommandé aux personnes détenant dans leur congélateur des pizzas surgelées ayant été séparées de leur boîte, et dont la gamme et la marque ne peuvent pas être formellement identifiées ou clairement connues, de ne pas les consommer et de les détruire." En cas de doute sur la marque d’une pizza dans votre congélateur, il faut donc également la jeter.

Il est possible de se faire rembourser si on a acheté ces pizzas Buitoni de la gamme Fraich’Up. Les consommateurs doivent appeler le 0800 22 32 42, avec une photo de l’emballage avec les références du produit (date limite de consommation, numéro de code barre, numéro de lot, heure de production).

Une procédure de retrait-rappel des pizzas commercialisées depuis juin 2021

Le fabricant a fait retirer des rayons les produits concernés à partir du 18 mars, par mesure de précaution. Une procédure de retrait-rappel qui vise l’ensemble des pizzas de la gamme Fraich’Up commercialisées depuis juin 2021. Plus de 10.000 contrôles ont été mis en œuvre selon Santé Publique France. Les consommateurs sont également invités à réaliser des signalements sur la plateforme SignalConso s’ils constatent que des pizzas Buitoni de la gamme Fraich’Up sont encore en vente dans les magasins.

Enfin, si vous avez mangé une pizza Buitoni, vous devez consulter un médecin en cas de diarrhée, des douleurs abdominales ou des vomissements dans les dix jours, ainsi qu’en cas de de grande fatigue, de pâleur, diminution du volume des urines, qui deviennent plus foncées, dans les quinze jours. "En l’absence de symptômes dans les 15 jours suivant la consommation, il est également rappelé qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter", explique Santé Publique France.

LP