RMC

Régions, âges, taux d'incidence: la 5ème vague de Covid-19 commence à prendre forme en France

Santé Publique France a dévoilé les chiffres-clés dans son dernier bulletin sur la situation épidémique dans l'Hexagone.

La 5e vague de Covid-19 commence à prendre forme en France. La reprise épidémique prend de l'ampleur partout sur le territoire. 

  • Selon le dernier bulletin de Santé Publique France publié jeudi, la France compte désormais 90 cas pour 100.000 habitants. Le taux d'incidence a donc progressé de 44% en une semaine.
  • Toutes les régions sont désormais concernées: 21 départements dépassent même les 100 cas par habitants. C'est deux fois le seuil d'alerte, fixé par les autorités.
  • La Corse, les Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur sont sur le podium des régions où la présence du virus, a le plus progressé sur les 7 derniers jours.
  • La tranche d'âge la plus touchée par cette reprise épidémique ce sont les trentenaires. Leur taux d'incidence s'établit à 132 cas pour 100.000 habitants.
  • Et, ça commence à se voir, notamment dans les hôpitaux: 320 patients atteints du Covid sont hospitalisés chaque jour, c'est 25% de plus en une semaine. 
Régions, âges, taux d'incidence: la 5ème vague de Covid-19 commence à prendre forme en France
Régions, âges, taux d'incidence: la 5ème vague de Covid-19 commence à prendre forme en France © Santé Publique France

En Europe aussi

Plus de contaminations et plus de malades à l'hôpital: l'épidémie de Covid-19 s'emballe en Allemagne, où la barre des 50.000 nouvelles infections quotidiennes a été franchie, forçant le futur chancelier Olaf Scholz à sortir de sa réserve. "Nous devons prendre de très nombreuses mesures nécessaires pour passer cet hiver. Nous devons mettre notre pays à l'abri de l'hiver", a-t-il exhorté devant les députés.

Un record du nombre de contaminations quotidiennes a également été enregistré aux Pays-Bas où le gouvernement envisage de durcir les restrictions sanitaires. Le RIVM, organisme néerlandais responsable de la santé publique, a indiqué que 16.364 nouveaux cas avaient été signalés au cours des dernières 24 heures, un record depuis le début de la pandémie.

Autant de chiffres qui inquiètent, notamment pour les personnes encore non-vaccinées ou plus fragiles qui sont à contre-balancer avec une "bonne" nouvelle, cette fois: le régulateur européen a annoncé jeudi avoir approuvé pour la première fois la mise sur le marché dans l'Union européenne de deux traitements par anticorps monoclonaux contre le coronavirus.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué avoir approuvé l'utilisation d'un traitement du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, le Ronapreve, et d'un traitement de la société sud-coréenne Celltrion, le regdanvimab.

Alfred Aurenche avec Xavier Allain