RMC

Trottinettes électriques: "C'est nécessaire de faire de la prévention parce qu'il y a beaucoup d'abus"

Les cas d'accidents de trottinettes électriques se multiplient. Ce lundi soir à Paris, un conducteur de l'une de ces trottinettes est décédé. Alors, pour tenter de limiter ces accidents, les contrôles se renforcent dans les villes.

Depuis le déploiement massif des trottinettes en libre-service les accidents augmentent. On parle beaucoup de Paris mais c'est le cas dans d'autres grandes villes. Focus sur Lyon où certains services hospitaliers rapportent également une multiplication des nombres de patients pour accident de trottinette.

Là-bas, les autorités ont organisé un contrôle de police ce jeudi en fin de journée, spécifiquement pour verbaliser et sensibiliser les utilisateurs de ces deux roues. Des utilisateurs qui prennent parfois beaucoup de liberté.

"A partir du moment où c’est susceptible d’émettre du son, c’est interdit"

Aux abords d'un carrefour très fréquenté, les policiers ont l'œil: Julien sur sa trottinette électrique a des écouteurs dans les oreilles, il s'est fait prendre par la patrouille.

"Même si ce n’est pas branché, à partir du moment où c’est susceptible d’émettre du son, c’est interdit", précise l’agent de police. "Je pense que c’est nécessaire. Même si elles ne sont pas branchées, je n’entends pas tout ce qu’il y a autour de moi. C’est nécessaire de faire de la prévention parce qu’il y a beaucoup d’abus", confirme le conducteur de trottinette.

Quelques mètres plus loin, Tristan a été intercepté, roulant sur le trottoir. C'est interdit à Lyon depuis mai dernier.

"J’étais sur la piste cyclable derrière, il y avait une voiture dessus donc je suis monté sur le trottoir juste pour doubler la voiture et ils m’ont arrêté. C’est 11 euros maintenant mais un peu plus tard ce sera 135. Maintenant je saurai, je ne monte plus sur le trottoir".

"Il y a un certain nombre de règles à respecter"

A Lyon, il y aurait 5.000 trottinettes électriques de 8 opérateurs différents en circulation. D'où le message lancé par le commissaire de police Mathilde Bourgoin.

"Comme le vélo, il est important de ne pas rouler sur le trottoir. Ça passe aussi par se protéger, mettre un casque, ne pas écouter de la musique, ne pas avoir de conversation téléphonique pendant qu’on roule. Il y a un certain nombre de règles à respecter".

Un décret sur les règles de circulation pour les nouveaux modes de transports urbains doit entrer en vigueur à la rentrée prochaine.

Gwenaël Windrestin (avec Caroline Petit)