RMC

Il faut une hausse de tous les salaires, plaide Périco Légasse dans Estelle Midi

-

- - afp

En Allemagne, le Smic local va augmenter de 25%. En France, s'il connaît des augmentations liées à l'inflation, il n'a jamais été autant réévalué.

Les Allemands vont voir leur salaire augmenter. Du moins les plus pauvres. Le salaire minimum Outre-Rhin va passer à 12 euros de l’heure, soit une hausse de 25%. En France, il reste à 10 euros et 48 centimes malgré les demandes d'augmentation répétées des syndicats. Ramené au coût de la vie, le Smic français est seulement le 6e plus élevé de l’Union européenne, alors que le pays est le deuxième plus riche de l'UE.

"Il faut augmenter tous les salaires, c’est une option économique retenue par des économistes et des dirigeants compétents", plaide ce lundi sur le plateau d'"Estelle Midi" Périco Légasse. Selon lui, ce serait le moyen "de donner un souffle à l’économie et de casser cette morosité sociale dans le pays. Cela créerait un dynamique de la consommation, cela améliorait la fiscalité, cela engendrait de la création d’emploi", croit savoir le critique culinaire.

"Il y a des gens très en retard, le Smic est très en retard. On est très en retard. Si vraiment il y avait de geste politique, peut-être que ce serait une partie de la solution", ajoute-t-il.

Une hausse de 20% en cas de victoire de Fabien Roussel à la présidentielle

La hausse du Smic, c'est justement dans le programme de Fabien Roussel, le député du Nord candidat du Parti communiste à la présidentielle. Il plaide ainsi pour une augmentation de 20%: "Avec l’inflation, certains salaires commencent à être rejoint par le Smic. Il y a 40 branches pro où le salaire minimum est en dessous du Smic", assure-t-il ce lundi sur RMC.

"Nous disons qu’il faut augmenter le Smic de 20% parce qu’une France forte, c’est une France ou les salaires sont forts et c’est par la consommation que nous allons revaloriser le travail. Beaucoup n’arrivent pas à vivre dignement de leur travail", ajoute Fabien Roussel.

Attention au "tassement des salaires" tance la journaliste Emma Dancourt : "Entre 2002 et 2005, quand on a augmenté le Smic, cela n’a quasiment servi à rien car cette augmentation a été absorbée par la hausse des impôts. Quand vous augmentez le Smic de 1% cela fait un à deux euros de plus et certains peuvent ainsi perdre des aides auxquelles ils ont droit", avertit-elle.

>> A LIRE AUSSI - Le SMIC horaire allemand augmente de 25%, faut-il faire pareil en France?

G.D.