RMC
INFO RMC

Des sacs de billets retrouvés chez la vice-présidente du Parlement européen

L'eurodéputée grecque Eva Kaïli est au cœur d'une enquête belge.

Cela pourrait être le scénario d'un film, c'est pourtant la réalité. Eva Kaili, eurodéputée et vice-présidente du Parlement européen est au cœur d'une enquête de la police belge pour des soupçons de corruption et de blanchiement d'argent impliquant le Qatar. Elle a été suspendue de ses fonctions de vice-présidente.

"Une pratique déjà ancienne"

Pour Georges Malbrunot, journaliste au Figaro, il n'est pas étonnant que des tentatives de corruption pour un pays comme le Qatar aient lieu :

"Dans la corruption, il faut être deux : le corrupteur et le corruptible. S'ils le font, c'est que des personnes acceptent de jouer le jeu.

C'est une pratique déjà ancienne, qui est effectivement condamnable et qui doit être condamnée, mais qui existe encore. Il y a une omerta autour de ce sujet, on n'en parle pas probablement parce que beaucoup de personnes sont concernées à des degrés divers. Effectivement, cela jette une ombre assez crue sur ce petit pays", a commenté le journaliste ce matin, sur l'antenne de RMC.

Pierre Bonneyrat avec AFP