RMC

Pour Michel Onfray, "les chefs d'Etat devraient vivre 6 mois au SMIC pour comprendre les Français"

Michel Onfray était le "Grand témoin" de la semaine des "Grandes Gueules" et a développé sa pensée sur le rôle du chef de l'Etat.

Et si c'était une idée pour la présidentielle? Après une semaine de rentrée marquée par la visite d'Emmanuel Macron à Marseille qui a monopolisé l'espace médiatique, le philosophe Michel Onfray était l'invité des "Grandes Gueules" ce vendredi. 

Après avoir jugé "proprement obscène" sa référence aux YouTubeurs McFly et Carlito dans une vidéo de voeux aux jeunes retrouvant les bancs de l'école, dans laquelle il mentionne également l'enseignant décapité Samuel Paty, il est revenu sur la fibre des chefs d'Etat français.

>> A LIRE AUSSI - Référence à McFly et Carlito avant un hommage à Samuel Paty: un Président ne devrait pas faire ça?

"Il y a aussi une majorité silencieuse qui ne dit rien, mais souffre"

Le philosophe estime ainsi que pour ne pas être "déconnectés de la réalité", ces responsables politiques devraient vivre comme des millions de Français avec des moyens limités pour mieux comprendre les problématiques du peuple.

"Il y a aussi une majorité silencieuse qui ne dit rien, mais souffre. Un chef de l'Etat c'est quelqu'un qui dit qu'il prend cette souffrance en main. C'est pas quelqu'un qui dit, comme Macron, qu'il va un petit tour de France pour voir qui souffre. Mon garçon, quand t'es chef de l'Etat, c'est déjà trop tard!

C'est avant qu'il faut savoir ce qu'est vraiment la France. Pas en lisant des livres. Mais simplement en ayant le souci des autres. Des gens. En sachant comment fonctionne un SMIC par exemple. On devrait dire qu'un chef d'Etat devrait vivre six mois avec le SMIC, pour voir ce que c'est.
Se loger, se déplacer, manger, travailler... Et vous saurez un peu ce qu'est la vie de nombre de Français."

>>> A LIRE AUSSI - Sarkozy, parrain de la droite? "Il garde une cote de popularité qui, pour certains, est proche de l'hystérie"

La rédaction de RMC