RMC

Assiettes cassées, coups de pain...Tour du monde des traditions les plus insolites du Nouvel an

Les histoires insolites de Lisa-Marie Marques.

En France, traditionnellement on s'embrasse sous le gui. Même si cette année, ce sera surement une bise de loin.

>> A LIRE AUSSI - Invités, embrassades, dormir ensemble... Qu'a-t-on le droit de faire (ou non) le soir du 31 décembre?

Ailleurs dans le monde, chacun a son rituel, sa tradition de la Saint Sylvestre.

Au Danemark par exemple, à minuit, les Danois cassent des assiettes sur la porte d’entrée de leurs amis en signe d’affection. Selon la tradition, cela porterait chance. Plus il y a d’assiettes cassées devant votre porte, plus vous aurez de la chance pendant l’année !

En Pologne pas de foie gras au menu mais... de la carpe, c'est la tradition. On l'achète vivante et on l'a prépare à la maison. Et pour s'attirer la bonne fortune pour l'année à venir, les Polonais conservent deux ou trois écailles de la carpe.

Plus loin, en Uruguay, à Montevideo, la capitale, la coutume veut que pour faire disparaître tous les tracas de l'année passée, on réduire en confettis les calendriers et les agendas et qu'on jette les petits bouts de papiers à travers les rues. On peut tenter le coup avec les attestations peut-être pour éviter un troisième confinement?

Au Mexique, aux douze coups de minuit, les Mexicains qui souhaitent partir en voyage au cours de la nouvelle année doivent faire le tour de leur pâté de maisons, en courant, avec une valise vide dans une main et une liasse de billets dans l'autre. On a pas beaucoup voyagé en 2020, on peut essayer ce rituel mais dans sa maison pour respecter le couvre-feu!

En Irlande, le 31 décembre à minuit, les Irlandais frappent les murs et les portes avec du pain pour chasser les esprits maléfiques et s'assurer une année sereine.

Autant de traditions pour célébrer le commencement d'une nouvelle année... et oublier 2020.

Lisa-Marie Marques