RMC

Affaire Meric: le principal suspect remis en liberté

La mort de Clément Méric avait provoqué une vague d'émotion en France.

La mort de Clément Méric avait provoqué une vague d'émotion en France. - AFP

Esteban Morillo, 21 ans, a été remis en liberté mardi par la cour d'appel de Paris. Il est le principal suspect dans la mort de Clément Méric, en juin 2013, à Paris, lors d'une rixe entre skinheads et antifascistes.

Esteban Morillo, 21 ans, a été remis en liberté hier par la cour d'appel de Paris. Il est le principal suspect dans la mort de Clément Méric, en juin 2013, à Paris, lors d'une rixe entre skinheads et antifascistes.

Morillo a passé un an et trois mois en détention provisoire. Ses avocats ont à plusieurs reprises demandé sa mise en liberté conditionnelle. Elle lui a été accordée hier avec une obligation régulière de pointage et interdiction de quitter son département.

Maitre Patrick Maisonneuve, l'avocat d'Esteban Morillo se réjouit de cette remise en liberté. "C’est une chose tout à fait logique. On est à plus d’un an de détention", souligne-t-il. "Il a assumé totalement le geste qui lui a été reproché.

"Pas dangereux pour la société"

"Je rappelle qu'il est est poursuivi pour avoir donné un coup ayant entrainé la mort mais sans intention de la donner. C’est une bagarre qui a mal tourné, malheureusement. Ce n’est pas quelqu’un qui est dans la délinquance, qui est dangereux pour la société."

Durant l'instruction, Esteban Morillo a reconnu avoir porté les deux coups de poing mortels sur Clément Méric. En revanche, il est soupçonné d'avoir utilisé un poing américain durant la rixe, ce qu'il réfute.

Guillaume Chièze