RMC

Agriculteurs à Paris: "le but n'est pas de faire une promenade touristique"

-

- - AFP

Les agriculteurs ont prévu une démonstration de force jeudi et promettent de bloquer Paris avec "plus de 1.000 tracteurs" pour exprimer leur désespoir face à l'effondrement des cours et demander des réformes de fond. RMC a rencontré des agriculteurs qui sont partis de Bretagne ce mardi matin.

Les agriculteurs commencent à converger vers la capitale pour la grande manifestation prévue jeudi. Plus de 1000 tracteurs sont attendus dans la capitale. Les premiers sont partis depuis la Pointe Saint Mathieu, dans le Finistère.

Le cortège passera par Morlaix, Guingamp, St Malo, Caen, Rouen puis Paris. Un autre convoi passera par Rennes et la Mayenne. Les autoroutes pourraient donc être bloquées ou le trafic fortement ralenti aujourd'hui et demain.

RMC a rencontré les agriculteurs qui partaient ce matin de la pointe ouest du Finistère. Julien, élève une centaine de vaches laitières à Plounazé dans le Finistère, est prêt: "C'est une organisation de dingue. Ça va être épuisant pour nous mais le but n'est pas de faire une promenade à Paris ou une balade touristique".

"On veut vraiment du concret"

Sébastien, producteur laitier à Ploumoguer dans le Finistère, s'est organisé: "Pour combler le manque de main d'œuvre, on va embaucher un remplaçant, c'est déjà un investissement financier, on ne fait pas ça juste pour parader, on veut vraiment du concret".

Cela fait un mois qu’il organise cette manifestation avec une centaine d’autres éleveurs bretons. Ils ont fait appel à la solidarité de leurs voisins pour financer ce convoi: "C'est clair que c'est un budget, on a demandé à chacun de mettre la main à la poche suivant ses capacités. On va dormir dans des bétaillères, on a des cuves d'eau pour se laver et un traiteur va nous précéder sur la route pour ne pas avoir trop de temps d'arrêt. C'est un peu l'action de la dernière chance parce que ça fait des mois qu'on est mobilisés sans avancée concrète".

La rédaction avec AD