RMC

Allocation de rentrée scolaire: les nouveautés de la rentrée 2015

INFO RMC - Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce mardi, Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat à la famille, indique que pour les jeunes accompagnés par un service d’aide social à l’enfance, le versement de l’allocation de rentrée scolaire pourrait se faire sur un compte bloqué de la Caisse des dépôts.

La rentrée scolaire arrive à grands pas. Il est donc temps, si ce n'est pas déjà fait, de penser aux fournitures scolaires. Pour aider les familles modestes à faire face à ces dépenses de rentrée, les caisses d'allocations familiales versent à partir de ce mardi l'allocation de rentrée scolaire (ARS). Versée à trois millions de familles, elle est de 363 euros pour les 6-10 ans, 383 euros pour les 11-14 ans et 396 euros pour les 15-18 ans. Mais cette année, quelques nouveautés.

Ainsi, Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat à la famille, présentera ce mercredi en Conseil des ministres une réforme de la protection de l'enfance. Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, elle confie que certaines mesures vont concerner cette allocation de rentrée scolaire. Par exemple pour les jeunes accompagnés par un service d’aide social à l’enfance, "le versement de l’ARS pourrait se faire sur un compte bloqué de la Caisse des dépôts alors qu'auparavant il était maintenu à la famille".

"Un petit pécule pour commencer dans la vie"

"Cela choquait beaucoup de gens, moi la première", assure Laurence Rossignol avant d'ajouter : "Cette somme ne sera pas non plus donnée à l'organisme qui s'occupe de l'enfant. Elle sera mise de côté pour qu'à 18 ans, ce jeune adulte, qui a passé une grande partie de son enfance à l'aide sociale pour l'enfance et donc sans patrimoine, sans rien, dispose d'un petit pécule pour commencer dans la vie".

"C'est une mesure qui va permettre de lutter contre les inégalités de patrimoine, dont on sait qu'elles sont aujourd'hui un facteur important des inégalités sociales, et contre le désarroi de ces enfants qui se retrouvent, du jour au lendemain, sans aucune assistance, sans aide, sans famille", détaille encore la secrétaire d'Etat à la famille.

Autres nouveautés

- Pour la première fois, l’ARS sera versée aux parents d’enfants handicapés ayant atteint l’âge de 6 ans, mais étant encore scolarisés en maternelle.

- Depuis la rentrée 2014, les parents d’adolescents de 16 à 18 ans n’ont plus à fournir de justificatif de scolarité, une attestation sur l’honneur assurant que l’enfant est scolarisé étant suffisante. Cette année, cette disposition est étendue aux apprentis.

Jean-Jacques Bourdin avec Maxime Ricard