RMC

Américains guéris d'Ebola: "pas un succès définitif"

-

- - AFP

Deux Américains, contaminés au Liberia par le virus Ebola ont été guéris grâce au sérum ZMapp. Mais selon l'épidémiologiste Patrick Berche, "on ne peut pas encore trancher" sur l'efficacité de ce sérum.

Deux américains, contaminés au Liberia début août par le virus Ebola ont été traités avec du ZMapp. Un sérum qui n'avait été testé que sur des singes. Kent Brantly et Nancy Writebol sont désormais guéris. Pour autant, la prudence reste de mise.

Selon l'épidémiologiste Patrick Berche, "on ne peut pas encore parler, sur deux cas simplement, d'un succès définitif. Ce n'est pas suffisant pour établir l'efficacité de ce sérum. On n'a pas suffisamment d'information qui viennent du Liberia ou d'autres pays qui auraient pu recevoir ces sérums, donc on ne peut pas encore trancher".

Et de préciser: "Pour affirmer son efficacité, il faut un essai sur quelques dizaines de personnes qui reçoivent ce traitement et qui guérissent plutôt au début de la maladie. Parce qu'à quelques heures de la mort, on ne peut pas faire grand-chose". Le virus Ebola a en effet un taux de mortalité qui va de 50 à 90% selon les souches. Ebola a fait au moins 1.350 morts, dont 576 au Liberia, 396 en Guinée et 374 en Sierra Leone, selon le dernier bilan de l'OMS, arrêté au 18 août.

PB avec RP