RMC

Boom de la location de camping de luxe: "C'est vraiment comme à la maison"

Les mobil homes attirent de plus en plus de touristes (illustration)

Les mobil homes attirent de plus en plus de touristes (illustration) - AFP

D'après les premiers chiffres du cabinet Protourisme le bilan provisoire de la saison touristique estivale est bon (+3,5% par rapport à 2014). Parmi les secteurs qui voient leur fréquentation en hausse, le camping avec + 4% et plus particulièrement les campings de luxe. Pourquoi un tel attrait? Rencontre avec des touristes qui passent leurs vacances au camping 5 étoiles de l'île de Ré.

Globalement, le secteur touristique français vit une belle saison. C'est la conclusion que l'on peut tirer des premiers chiffres du cabinet Protourisme révélés en exclusivité ce vendredi sur RMC. Selon un premier bilan provisoire de la saison touristique estivale, le nombre de nuitées marchandes entre le 1er juillet et le 10 août est en hausse de 3,5% par rapport à 2014. La hausse est particulièrement forte pour la location de meublés (6%) et le camping (4%). Et d'après Protourisme, parmi les campings, les plus luxueux connaissent un très grand succès. Ainsi, les établissements classés au moins 4 étoiles affichent une croissance de 9%.

Un camping haut de gamme c’est par exemple un spa dans l’établissement, une piscine à remous, des animations toute la journée mais c’est surtout la présence de luxueux mobil homes au sein du camping. RMC a rencontré Inès qui a passé ses vacances dans l'un des 200 campings 5 étoiles de France, celui de l'île de Ré. Et dans son mobil home, elle retrouve le même confort que dans n'importe quelle villa: "Un four, un frigo, une micro-onde, un lave-vaisselle, des plaques de cuisson… Il y a tout ce qu'il faut, c'est comme à la maison", se réjouit-elle.

"On est comme dans un immense jardin"

"C'est le confort, renchérit cette mère de famille. Je n'ai pas l'impression d'être dans un bungalow mais plutôt dans une petite maison. Il y a deux salles de bain, deux toilettes, chacun à sa chambre… C'est vraiment super". Le prix du confort en plein air? 1 700 euros pour une semaine à 4, soit le même tarif qu'une villa sur l'île et près du double du prix d’une chambre d’hôtel. Mais pour Inès, il y a bien plus d’avantages au camping.

"On est plus facilement en plein air. Je me lève le matin, je prends mon petit déjeuner en terrasse. En fait, on est comme dans un immense jardin. Et puis, nos deux enfants de 12 et 13 ans peuvent se balader en toute sécurité. Ils se font aussi beaucoup plus facilement de copains que lorsqu'on était dans des hôtels. Ils vont à la soirée du camping et nous on reste ici bouquiner, ça nous va bien".

"Une mixité que l'on ne retrouve pas dans les autres centres d'hébergement"

Car 200 mètres plus loin de leur emplacement, l'esprit des campings et ses animations sont bien présents. "On ne perd pas de vue notre ADN. Toute la journée, on propose des activités tout public, pour tout âge, explique Aurélien Ravet, le directeur de l'établissement. On a beau faire du luxe, il y a une mixité que l'on ne retrouve pas dans les autres centres d'hébergement. C'est important de garder ce mélange".

Et aujourd’hui les campings récupèrent de plus en plus la clientèle des hôtels confirme Gérard Couté, président de la Fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes (FCCC): "Les gens délaissent l'hôtellerie traditionnelle pour pouvoir retrouver un peu de convivialité et un rapprochement avec la nature. Mais avec un peu de confort et de luxe". D’ailleurs on ne dit plus camping désormais mais hôtellerie de plein air.

Romain Poisot avec Maxime Ricard