RMC

"C'est super agréable à regarder": pour la 20e année consécutive, Lyon célèbre la Fête des Lumières

La Fête des Lumières se poursuit à Lyon jusqu'à ce dimanche soir. Point d'orgue de cette fête: la soirée du dimanche qui se termine chaque année depuis 1852 par un traditionnel dépôt de lumignons sur les bords des fenêtres des habitations lyonnaises.

Cela fait désormais 20 ans que la fête s'étale sur 4 jours. De nombreuses façades de bâtiments publics sont éclairés pour l'occasion. Ce samedi soir, les illuminations vont éclairer la ville entre 20 heures et minuit.

Cette année, le budget de la Fête des Lumières s'élève à 2,6 millions d'euros, uniquement pour la partie artistique. Cette fête va attirer cette année près de 2 millions de visiteurs qui vont pouvoir s'extasier devant 65 œuvres.

"Voir la projection sur les bâtiments, c’est vraiment quelque chose de très impressionnant"

Une forêt aquatique Place Bellecour, des robots dansants dans un ancien hôpital ou encore la naissance du monde projetée sur la cathédrale Saint-Jean. Salomé et Mathias sont venus spécialement de Strasbourg pour découvrir la Fête des Lumières.

"Il y a un spectacle, des personnages, de la mise en scène de malade, des monuments, donc c’est chouette. Voir la projection sur les bâtiments, c’est vraiment quelque chose de très impressionnant et super agréable à regarder".

Et les Lyonnais comme Laurent ne manqueraient ça pour rien au monde, même s'il faut parfois s'armer de patience au milieu des dizaines de milliers de visiteurs: "Je n’ai pas eu le temps de tout faire, donc on va revenir ce week-end et on pourra dire si c’est mieux que les autres années".

"Beaucoup d’évocation à la nature, la protection de l’environnement..."

Une 20e édition de la Fête des Lumières résolument tournée vers l'écologie. Jean-François Zurawik est le coordinateur de l’événement.

"Beaucoup d’évocation à la nature, la protection de l’environnement... Il y a aussi des projets qui intègrent des humanoïdes et des robots. Cette technologie, quand elle est bien utilisée au service de la création, crée une vraie poésie".

Le clou du spectacle est prévu pour dimanche soir: 20.000 petites embarcations lumineuses doivent descendre la Saône et ainsi illuminer la Capitale des Gaules.

Gwenaël Windrestin (avec C.P.)