RMC

Cité par Robert Bourgi, Gérard Davet dément avoir évoqué l'affaire Fillon

-

- - Les journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet (à droite) - AFP

L'avocat Robert Bourgi a expliqué ce lundi sur RMC que les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme lui avaient donné des informations confidentielles concernant François Fillon. Gérard Davet nous explique que c'est "totalement faux".

Le duo Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes au Monde et auteurs d’Un président ne devrait pas dire ça, n’a que très peu apprécié d’être cité par Robert Bourgi ce lundi matin.

En évoquant l’affaire Fillon face à Jean-Jacques Bourdin, le sulfureux avocat a assuré en direct sur RMC et BFMTV que les deux journalistes étaient "venus le voir à son bureau" pour lui dire que "Fillon a demandé la peau de Sarkozy" lors d'un déjeuner entre le Sarthois et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l'Elysée. "C'est complètement faux", nous assure Gérard Davet.

"C’est fortement gênant. Il y a plusieurs contre-vérités ou mensonges dans ce que dit Robert Bourgi. La première est que nous ne sommes pas ses amis. Nous l’avons rencontré deux ou trois fois dans le cadre d’enquêtes liées aux affaires africaines", nous explique-t-il. 

"C'est un mensonge total, une fake news"

Les deux journalistes s'estiment "sérieusement mis en cause" par les propos de Robert Bourgi et tiennent également à démentir le fait que François Hollande leur avait donné cette information, ce qu'avait affirmé l'avocat au cours de l'interview.

"On n’a jamais été le voir pour lui parler de l’affaire Fillon-Jouyet. Et nous n’avons évidemment jamais mentionné le nom de François Hollande vu que cette conversation n’a pas eu lieu. Ceci est un mensonge total, une fake news et M. Bourgi n’agit jamais sans avoir une raison derrière", lance Gérard Davet, sans en dire plus. 
James Abbott