RMC

Cohn-Bendit : «Eva Joly est une bonne candidate»

Daniel Cohn-Bendit, chef de file des partis écologistes, avoue être lass é de l'absence de débats constructifs au sein de son parti mais soutient néanmoins ouvertement Eva Joly, potentielle candidate à la présidentielle 2012.

Daniel Cohn-Bendit, chef de file des partis écologistes, avoue être lass é de l'absence de débats constructifs au sein de son parti mais soutient néanmoins ouvertement Eva Joly, potentielle candidate à la présidentielle 2012. - -

Daniel Cohn-Bendit, qui déclare vouloir prendre ses distances par rapport à la fusion des Verts et d'Europe Ecologie, encourage et croit malgré tout en la candidature d'Eva Joly.

La première université d’été politique de l'année, celle d’Europe Ecologie et des Verts, se tient depuis hier, jeudi, et jusqu’au dimanche 22 août, à Nantes. Les deux partis écologistes souhaitent y montrer leur unité.

Mais Daniel Cohn-Bendit, le chef de file, affiche ouvertement ses distances, avouant une certaine lassitude, notamment liée à l’organisation de ce rassemblement. Il s’exprime ce vendredi sur RMC pour expliquer ses réticences et donner son point de vue sur la potentielle candidature d’Eva Joly à la présidentielle de 2012.

« Cette prochaine étape ne passe pas par moi »
Il déclare ainsi : « La phase actuelle de développement de la fusion Europe-Ecologie, les Verts, et d’autres formations de l’écologie… Ce n’est pas ma tasse de thé, ce n’est pas ma culture. Cette unification d’Europe-Ecologie, cette prochaine étape ne passe pas par moi. Je veux continuer à avoir une voix, à expliquer, à apporter politiquement ce que je crois pouvoir apporter en ce moment. »

Non, Europe Ecologie n'est pas un parti anti-capitaliste
« Je ne veux pas que l’on dise que contre Sarkozy, qui dit ‘je lave plus blanc que n’importe qui’, nous on dise ‘on est capable de laver encore plus blanc que Sarkozy’. Ce n’est pas vrai. Se confronter à une perspective de pouvoir, c’est se confronter à dire aux gens que l’évolution écologique sera quelque chose de lent et que ça ne vient pas du jour au lendemain. C’est ce que je cherche à exprimer au sein d’Europe-Ecologie… Même si Europe Ecologie et les Verts participent au prochain gouvernement ; cinq ans après, le capitalisme continuera d’exister. J’espère qu’il aura été réformé, qu’il y aura des réformes structurelles, que l’on sera arrivé à améliorer la situation pour les citoyens. Mais dire que l’on est un parti anti-capitaliste, c’est une phraséologie du XIXème siècle qui n’apporte pas de réponse aux Français aujourd’hui » a insisté le leader écologiste, qui déplore par ailleurs l'absence de débats constructifs au sein de son parti.

« Eva Joly est une bonne candidate »
Malgré les regrets exprimés, Daniel Cohn-Bendit a tenu à encourager la candidature d'Eva Joly, aux primaires d'Europe Ecologie (dont elle a appelé l'organisation), comme à la présidentielle 2012 : « Je crois qu’Eva Joly est une bonne candidate. J’espère qu’elle gagnera ces primaires. Dans ces primaires, elle doit exprimer son programme, ses propositions, et cette jeune politique, cette nouvelle tête est une personne qui peut très bien représenter l’idéal de l’écologie politique dans une confrontation présidentielle » affirme-t-il.

bourdinandco