RMC

Consommation électrique des produits électroménagers: le client pas vraiment mis au courant

-

- - Mychèle Daniau - AFP

L'étiquetage censé permettre de connaître la consommation d'énergie des appareils électroménagers que l'on nous vend est trop souvent absente, voire illisible, selon une étude publiée par l'UFC - Que Choisir. C'est pourtant une obligation.

Savez-vous combien d'énergie consomme votre four, votre frigo, votre machine-à-laver ? Normalement, c'est l'étiquette qui se trouve sur votre appareil qui vous donne ces informations. On doit y retrouver la classe énergétique de l'appareil (de A+++ pour les plus sobres à G pour les plus énergivores), la consommation d'électricité annuelle et des caractéristiques propres à chaque catégorie de produits. La réglementation européenne oblige les constructeurs à fournir ces informations, qui doivent permettre au consommateur de choisir l'appareil le moins énergivore possible.

Sauf que, d'après une étude que vient de publier l'UFC - Que Choisir, la réglementation est loin d'être respectées. Étiquettes inexistantes, illisibles... sur plus de la moitié des appareils contrôlés (56%), l'étiquetage n'est pas conforme aux normes européennes.

"Sur ce produit vendu en ligne, on n'a rien du tout"

RMC a fait le test avec Nicolas Mouchnino, qui a réalisé cette étude. "Là par exemple, sur ce site d'un grand distributeur français, on prend au hasard un produit…". Nous cliquons sur un téléviseur écran plat. Il y a des photos, le prix, mais c'est à peu près tout. "On a ni la classe énergétique, qui devrait normalement apparaitre, ni la consommation annuelle, ni l'étiquette énergétique. On n'a rien du tout", constate Nicolas Mouchnino. Et quand l'étiquette n'est pas absente, elle est le plus souvent incompréhensible.

Pourtant elle est obligatoire pour aider le consommateur à y voir clair. "Pourquoi c'est important ? Pour que le consommateur puisse, à chaque fois qu'il va regarder un produit, retrouver toujours cette même liste d'informations et pouvoir facilement comparer. C'est essentiel parce que le prix et la facture d'électricité ne cessent d'augmenter. Donc c'est un des moyens de faire baisser sa facture".

Plus facile de s'informer en magasin qu'en ligne

En effet, comme le rappelle l'association de défense des consommateurs, la consommation énergétique des appareils électro-ménagers a doublé depuis 1990. L'UFC - Que Choisir appelle donc les distributeurs à prendre leurs responsabilités et à appliquer les normes européennes.

Un conseil toutefois : il est beaucoup plus facile d'obtenir les bonnes informations énergétiques dans les magasins physiques, que sur les produits vendus en ligne. Sur près de 2.000 produits inspectés dans les enseignes physique, 1 produit sur 5 n’affichait aucune étiquette, écrit l'association sur son site internet. Mais sur les sites de vente en ligne, les informations énergétiques sont absentes dans 90% des cas.

Philippe Gril avec Juliette Droz