RMC

Crash A320: les spécialistes divisés sur l'efficacité du suivi psychologique des pilotes

Cockpit d'un A320.

Cockpit d'un A320. - Adek berry - AFP

Andreas Lubitz, le copilote de l'A320 de Germanwings soupçonné d'avoir délibérément provoqué le crash, avait souffert d'une grave dépression et de crises d'angoisses en 2009. Son geste, qui n'a pas été anticipé malgré les contrôles réguliers imposés aux pilotes, interpelle.

C'est un des métiers les plus contrôlés, tant au niveau physique que mental. Et pourtant, le crash de l'A320 de Germanwings interroge sur le suivi psychologique des pilotes d'avions. Selon les dirigeants de la Lufthansa, Andreas Lubtiz, le copilote qui semble avoir délibérément provoqué le crash de l'avion, avait passé avec succès pendant sa formation une série de tests psychologiques obligatoires. Mais selon le quotidien allemand Bild, publié ce vendredi, le copilote avait souffert d'une grave dépression "et de crises d'angoisse" il y a six ans alors qu'il effectuait sa formation de pilote. Depuis, il avait passé tous les tests avec succès et fait montre des compétences nécessaires pour devenir pilote.

"Un suivi très particulier"

Son geste, s'il s'avère qu'il est délibéré, interpelle les experts et les personnels navigants. RMC a recueilli le témoignage d'un cadre d'Air France, qui a souhaité rester anonyme. "Lorsque les personnels navigants sont embauchés, il y a tout un tas de tests psychologiques et psychotechniques, et les comportements un peu frileux ou fragiles sont détectés tout de suite", explique-t-il. Il l'assure: "Nos pilotes ont un suivi très particulier et régulier par un médecin et des psychologues. Ils ne peuvent voler s'ils ne sont pas dans des bonnes conditions au niveau médical, moral et psychologique".

"Le plus important c'est le contrôle qui est fait entre membres de l'équipage"

En plus des tests d'entrées, les autorités européennes exigent au moins une visite médicale annuelle. Les grandes compagnies instaurent en plus des rendez-vous de contrôle réguliers: il y en a par exemple cinq chez Air France. Des visites médicales pour s'assurer que les personnels supportent bien les décalages horaires mais aussi des séances sur simulateurs de vols où les pilotes sont placés dans des situations de stress intense pour repérer des fragilités.

Et puis les personnels se scrutent entre eux, notamment lors des briefings d'avant-vol. Un contrôle humain très efficace juge Jean-Jacques Elbaz, vice-président du Syndicat national des Pilotes de ligne. "Le plus important c'est le contrôle qui est fait entre membres de l'équipage avant de monter dans l'avion. Tout le monde se voit au briefing, et on voit bien l'état psychologique dans lequel se trouve un membre d'équipage. Si on a à faire à une personne qui est dans une mauvaise passe, ça va être détecté et cette personne sera tranquillement laissée chez elle le temps qu'elle se reconstruise". "Maintenant, si quelqu'un veut masquer quelque chose avec une détermination incroyable, on pourra mettre tout ce qu'on veut il n'y aura pas de parade", ajoute-t-il cependant.

"Un jeune pilote peut passer entre les mailles du filet"

C'est l'avis également du Dr Alain Bury, ancien commandant de bord et médecin au conseil médical de l’aviation civile. Qu'un profil comme celui d'Andreas Lubtiz puisse passer entre les mailles du filet ne le surprend pas du tout. "L'aptitude mentale est peu ou pas évaluée, estime-t-il. On l'évalue rapidement quelques minutes. La plupart des gens qui viennent nous voir cachent leur pathologie et n'avouent pas un trouble existant. (Andreas Lubtiz) est un jeune pilote, et un pilote jeune que personne ne connaît dans la compagnie peut passer à travers les mailles du filet. La preuve".

Si le copilote allemand a pu passer entre les mailles du filet, ce dernier semble toutefois efficace puisque avant le crash de l'A320 de Germanwings, aucun crash de ce type, provoqué par la volonté suicidaire d'un des pilotes, n'avait eu lieu en Europe. Et les exemples dans le monde se comptent sur les doigts d'une main.

Philippe Gril avec Aurélia Manoli