RMC

Des voeux présidentiels sur fond de préparation du G20

A son retour de vacances de fin d'année au Maroc, Nicolas Sarkozy va entamer le 31 décembre une longue séquence de voeux dominée par les questions intérieures mais aussi sa double présidence du G8 et du G20. /Photo prise le 26 novembre 2010/REUTERS/Charle

A son retour de vacances de fin d'année au Maroc, Nicolas Sarkozy va entamer le 31 décembre une longue séquence de voeux dominée par les questions intérieures mais aussi sa double présidence du G8 et du G20. /Photo prise le 26 novembre 2010/REUTERS/Charle - -

par Yann Le Guernigou PARIS (Reuters) - De retour de vacances de fin d'année au Maroc, Nicolas Sarkozy va entamer le 31 décembre une longue séquence...

par Yann Le Guernigou

PARIS (Reuters) - De retour de vacances de fin d'année au Maroc, Nicolas Sarkozy va entamer le 31 décembre une longue séquence de voeux dominée par les questions intérieures mais aussi sa double présidence du G8 et du G20.

Le chef de l'Etat donnera le coup d'envoi de celle-ci lors d'une conférence de presse prévue en principe le 24 janvier, qui serait seulement la troisième depuis son arrivée à l'Elysée.

Selon son entourage, il envisage de coupler cet exercice avec ses voeux à la presse et au corps diplomatique, auxquels il exposera en détails comment il compte s'y prendre pour faire avancer ses priorités pour le G20 et le G8: réforme du système monétaire international (SMI), lutte contre la volatilité des cours des matières premières et nouvelle gouvernance mondiale.

S'y ajoute la question des financements innovants pour le développement, qui doivent notamment permettre d'aider les pays les plus pauvres à lutter contre les changements climatiques.

Comme il l'avait annoncé, Nicolas Sarkozy compte aussi évoquer le sujet fin janvier à Addis-Abeba à la tribune du sommet annuel de l'Union africaine.

Il se sera rendu auparavant, le 10 janvier, à Washington pour discuter avec Barack Obama d'une contribution américaine à la présidence française du G20, à laquelle il entend associer les principaux membres de ce forum.

Il a déjà consulté les dirigeants allemands, russes, chinois mais aussi indiens à l'occasion de sa visite début décembre dans le sous- continent, tout comme ceux des grandes organisations internationales (FMI, Banque mondiale et Banque centrale européenne).

Pékin a accepté le principe d'organiser un séminaire international pour réfléchir à une évolution du SMI. La France souhaiterait doubler cette expérience avec un autre forum aux Etats-Unis mais l'exercice s'annonce délicat alors que le statut de monnaie de réserve internationale du dollar est de plus en plus contesté.

DEUXIÈME APPARITION À DAVOS

Selon l'Elysée, le président français ira aussi pour la deuxième année consécutive au forum de Davos, le 27 janvier, pour exposer ses ambitions pour le G20.

En France, il souhaite discuter des mêmes sujets avec les anciens Premiers ministres depuis 1997, à savoir le socialiste Lionel Jospin, Jean-Pierre Raffarin mais aussi Dominique de Villepin, devenu aujourd'hui un des plus virulents critiques de Nicolas Sarkozy.

Il se rendra à Washington dans la foulée d'une visite en Martinique et en Guadeloupe, du 7 au 9 janvier, où il entend évoquer les thèmes du tourisme et de l'agroalimentaire. Il en profitera pour présenter ses voeux aux ultra-marins, comme il l'avait déjà fait en 2010 de l'île de La Réunion.

Comme les années précédentes, ses voeux seront dans une large mesure décentralisés.

Après son adresse aux Français du 31 décembre, qui sera diffusée pour la première fois sur le site de partage de vidéos DailyMotion, le chef de l'Etat sera ainsi le 4 janvier sur la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) pour recommencer l'exercice devant les forces armées.

Suivront les voeux au gouvernement le 5 puis, le 6, ceux aux partenaires sociaux, qui seront l'occasion de renouer avec les syndicats après la bataille de la réforme des retraites.

Il enchaînera sa tournée outre-Atlantique par des voeux aux parlementaires (12/1), aux acteurs économiques (13/1 en province) et au nouveau Conseil économique, social et environnemental (14/1).

Le 17 janvier, le monde du sport sera reçu à l'Elysée, puis le 18 Nicolas Sarkozy rencontrera le monde rural. Selon la presse locale, il a prévu de le faire à Truchtersheim, près de Strasbourg.

La même semaine, il présentera ses voeux à l'éducation et à la culture au Grand Palais à Paris (le 19/1), puis se déplacera à nouveau en province pour ceux aux professionnels de la santé et de la dépendance (le 20/1) avant de recevoir les hautes juridictions le 21 janvier.

Edité par Patrick Vignal

REUTERS