RMC

Doux: le volailler va embaucher plus de 200 salariés

Le volaille Doux va annoncer ce vendredi l’embauche de plus de 200 salariés

Le volaille Doux va annoncer ce vendredi l’embauche de plus de 200 salariés - FRED TANNEAU / AFP

Info RMC - Alors que l'entreprise a été placée en redressement judiciaire il y a deux ans et demi, aujourd'hui elle renoue avec les bénéfices. Ainsi, alors que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron se rend ce vendredi au siège du groupe à Châteaulin (Finistère), le président du directoire, Arnaud Marion, va annoncer que le groupe va embaucher 200 personnes en 2015.

C'est une belle histoire que celle de Doux, une marque mondialement connue qui, après avoir traversé de graves difficultés, aujourd'hui renaît de ses cendres. Menacé de disparition il y a deux ans et demi, placé en redressement judiciaire, le groupe volailler réalise désormais d'importants bénéfices. Une renaissance qui est la résultante de plusieurs facteurs : une explosion de ses exportations au Moyen-Orient, l'acquisition de 25% du capital par l'entreprise saoudienne Almunajem y a largement contribué.

Mais le groupe Doux bénéfice également de la dépréciation de l'euro. Enfin, la réussite actuelle est la conséquence de l'importante restructuration observée lorsque la société était à la limite du dépôt de bilan: suppression de 1 000 emplois et surtout recentrage de la stratégie avec l'annonce de la fin de la production de poulets frais. Doux ne fait plus que du poulet congelé et des produits transformés (le groupe détient notamment la marque de cordons bleus Père Dodu, ndlr).

Un million de volailles par jour

Et cela marche ! Le groupe est donc à nouveau bénéficiaire depuis le troisième trimestre 2014. Une réussite exceptionnelle que viendra saluer ce vendredi après-midi Emmanuel Macron. Avant de rendre visite aux ex-salariés de Gad, le ministre de l'Economie est en effet attendu au siège du géant de la volaille à Châteaulin (Finistère). A l'occasion de cette visite, Arnaud Marion, le président du directoire, devrait faire des annonces.

En effet, selon nos informations, l'entreprise, qui emploie aujourd'hui 2 200 salariés, devrait annoncer le recrutement de plus de 200 personnes sur les deux principaux sites (breton et vendéen). Une remontée spectaculaire donc qui s'est faite sans aucune aide de l'Etat. Aujourd'hui, Doux produit un million de volailles par jour, soit près d'un tiers de la production française.

Maxime Ricard avec Amandine Dubiez