RMC

"Devecchio & Bouchet-Petersen": faudra-t-il un coup de vis budgétaire à l'automne?

-

- - -

Les éditorialistes Alexandre Devecchio (Le Fiagro Vox) et Jonathan Bouchet-Petersen (Libération)

Les dépenses de consommation des ménages français en biens ont reculé de 0,1% en juin, après avoir augmenté de 0,3% en mai, en raison principalement d'une forte baisse des achats alimentaires,selon l'Insee. La croissance ralentit la pays, la consommation est en berne... Un coup de vis budgétaire est-il inévitable à l'automne?

"Il faut sans doute faire des économies sur la bureaucratie, les frais de bouche de certains ministres. Mais je ne crois pas qu’un coup de vis budgétaire serait une bonne chose", lance Alexandre Devecchio.

"Les 17 milliards d'euros injectés n'ont pas créé le choc de demande qui était attendu"

Jonathan Bouchet-Petersen estime qu'il faut surtout s'inquiéter que les mesures prises en faveur du pouvoir d'achat prises notamment en réponse à la crise des gilets jaunes n'ait pas eu de grand effet.

"Le dogme du 3% est en train de bouger. Ce qui est inquiétant c’est qu’il y a eu 17 milliards qui ont été injectés pour le pouvoir d’achat et que ça ne crée pas le choc de demande qui était attendu. (...) Il faut s’habituer à ces croissances faibles et il ne faudrait pas qu’elles soient encore moins redistributives qu’avant."
Bourdin direct