RMC

Le plan de relance fait-il vraiment la part belle à la transition écologique?

Avec plus de 30 milliards dédiés, que prévoit concrètement le gouvernement en matière "verte"?

Près d'un tiers du budget. Le gouvernement a dévoilé jeudi son vaste plan de relance de l'économie: 100 milliards d'euros investis en deux ans. Objectif "ambitieux mais à notre portée" selon Jean Castex: retrouver, d'ici en 2022, le "niveau de richesse d'avant la crise". Et créer 160.000 emplois. 

Avec 30 milliards dédiés, peut-on dire que le plan de relance fait-il vraiment la part belle à la transition écologique? Le gouvernement parle de "pilier": "Un pas de géant" pour une "accélération sans précédent".

Principal investissement vert: 6,7 milliards d'euros pour la rénovation énergétique des bâtiments, dont deux milliards pour le seul dispositif "MaPrimeRénov", destiné à aider les ménages les plus modestes dans la rénovation énergétique de leur logement.

Mais le gouvernement mise aussi sur des modes de transports plus propres: près de 5 milliards d'euros dédiés à la relance du fret et des trains de nuit... 2 milliards d'euros sont aussi affectés au développement de la filière hydrogène.

Mais tout cela n'empêche pas l'opposition et les défenseurs de l'environnement de dénoncer un plan de relance qui, selon eux, ne permettra pas à la France de tenir les engagements pris lors des accords de Paris... et l'objectif d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050.

Paul Barcelonne