RMC

Nouveau traité européen : faut-il consulter les Français ?

-

- - -

L’Irlande va organiser un référendum sur le nouveau traité européen de discipline budgétaire. La France devrait-elle faire de même ? Nicolas Sarkozy l’exclut. Dans l’opposition, les avis divergent. Invitée ce mercredi sur RMC et BFMTV, Ségolène Royal est pour. Et vous, qu’en pensez-vous ?

REAGISSEZ A CETTE ACTU SUR RMCTALK.FR EN CLIQUANT ICI

Les 27 pays de l'Union européenne, à l'exception de la Grande-Bretagne et de la République tchèque, ont adopté fin janvier un nouveau traité renforçant leur discipline budgétaire, avec l'introduction prévue partout de "règles d'or" sur l'équilibre. Le traité budgétaire doit encore être formellement signé début mars et s'appliquera dès que 12 pays l'auront ratifié.
Hier mardi, l'Irlande a annoncé l'organisation d'un référendum sur ce nouveau pacte. La veille, Nicolas Sarkozy avait exclu de soumettre la question aux Français, s'il était réélu président, jugeant le sujet trop complexe.

« Avoir le courage de consulter le peuple français »

Ségolène Royal, sur RMC et BFMTV ce mercredi.
Ségolène Royal, sur RMC et BFMTV ce mercredi. © -

Dans l’opposition, les avis divergent. Invitée ce mercredi sur RMC et BFMTV, Ségolène Royal se dit « favorable à un référendum qui reposerait clairement aux Français le sens de l’Europe, le contenu du traité européen. Les Français ont été trop écartés des décisions européennes, donc il y a une sorte de rejet de l’Europe aujourd’hui », explique la présidente socialiste du conseil régional de Poitou-Charentes, qui « propose une consultation populaire, qui peut se terminer par un référendum. Parce que ça obligerait les dirigeants à s’expliquer sur le sens et le contenu de l’Europe : qui va payer ? Quels types d’économies ? […] Les dirigeants maintenant sont très méfiants sur l’usage des référendums, mais je pense que sur certains grands sujets, il faut avoir le courage de consulter le peuple français ».

Jean-Luc Mélenchon y est aussi favorable. François Hollande, lui, veut renégocier le traité : « On ne va pas faire un référendum pour un traité qui ne marque pas une vraie rupture, comme pouvait l’être le traité de Maastricht ».

Et de son côté, Marine Le Pen estime que « ce Traité européen mérite un référendum, parce qu'il cadenassera pendant des années l'avenir de la France et des Français s'il est adopté. Si ce Traité passe, il retirera à la France sa souveraineté budgétaire et condamnera nos nations à l'austérité permanente », ajoute la présidente du Front national.

REAGISSEZ A CETTE ACTU SUR RMCTALK.FR EN CLIQUANT ICI

La Rédaction