RMC

"Dupin Quotidien": moins d'entreprises françaises ont mis la clef sous la porte en 2019

-

- - -

INFORMATION RMC - RMC et Marie Dupin vous dévoilent les chiffres du groupe Altares: le nombre de fermeture d'entreprises a baissé de 4,8% l'année dernière. Parmi les secteur qui s'en sortent le mieux, l'habillement ou encore les boulangers-pâtissiers.

En 2019, les entreprises françaises sont moins nombreuses à avoir fermé. Pour autant, pour les PME la situation n'est pas rose. Et c'est un peu paradoxal, car sur le papier ça va mieux selon le groupe Altares qui publie ces chiffres tous les ans. Pourtant 52 000 défaillances d'entreprises ça fait beaucoup, mais c'est en baisse de 4,8%. Donc, malgré un contexte difficile, la France ne s'en sort pas si mal.

Sauf que si on regarde dans le détail, ce n'est pas du tout brillant pour les PME et les TPE. Les trois-quarts des entreprises qui mettent la clé sous la porte on moins de trois salariés. Et on constate une hausse de 13,8% de défaillances pour les PME de plus de 50 salariés.

Quels sont les secteurs qui souffrent le plus? 

Il y a quelques années c'était le secteur de l'habillement qui souffrait le plus, les magasins de vêtements avec le développement d'internet. Mais l'an dernier il y a eu moins de faillites dans le secteur. 

Du mieux aussi pour les boulangers pâtissiers qui constituent la meilleure tendance 2019 avec des défaillances en baisse de 13% et même 17% sur le dernier trimestre. Ça va aussi très bien pour la construction avec moins 5% de défaillances, les services à la personne, pareil, il y a beaucoup moins de fermetures d'entreprises donc des choses positives. 

Par contre, il y a plus de défaillances chez les garagistes notamment au dernier trimestre (+6,2% quatrième trimestre). L'imprimerie, beaucoup d'entreprises qui ferment dans l'imprimerie à cause des délocalisations. Le fret également, les transporteurs routiers ont beaucoup souffert. Et puis les entreprises de taxis continuent de mettre massivement la clé sous la porte (+ 10% de défaillances) évidemment à cause de la concurrence des VTC. 

Enfin, au dernier trimestre, il y a eu plus de défaillances dans le secteur de l'alimentation générale, les petites épiceries de quartier, les primeurs et ça inquiète un peu évidemment pour 2020.

Quelles sont les régions qui s'en sortent le mieux?

Quatre régions se portent très bien, elles retrouvent même leur niveau d'avant la crise de 2008: l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bretagne, le Grand Est et la Nouvelle-Aquitaine. Par contre deux régions ont vu les défaillances repartir à la hausse: la Bourgogne-Franche-Comté et région la PACA.

Marie Dupin