RMC

"Dupin Quotidien": pourquoi les employeurs peinent à recruter des saisonniers

"Dupin Quotidien": pourquoi les employeurs peinent à recruter des saisonniers

"Dupin Quotidien": pourquoi les employeurs peinent à recruter des saisonniers - RMC

Alors que les vacances approchent, de nombreux secteurs recrutent encore des saisonniers pour faire face l'afflux des touristes: l'hôtellerie, la restauration, le tourisme, mais aussi la viticulture, les centres de loisirs.

En France, il y a 700.000 saisonniers chaque année et il y a deux catégories de saisonniers: d'une part les étudiants qui utilisent leurs congés d'été pour gagner de l'argent, de l'autre ceux qui ne font que ça, les saisonniers à l'année qui travaillent l'hiver à la montagne et au bord de la mer l'été.

Mais les employeurs ont de plus en plus de mal à recruter. Les viticulteurs -qui travaillent à 95% avec des saisonniers- prévoyaient d'embaucher 128.000 personnes en 2018 le secteur, selon les chiffres de Pôle Emploi. Ils ont des difficultés à le faire dans 26% des cas. D'ailleurs en ce moment, il y aurait entre 8.000 et 10.000 postes à pourvoir dans les vignes en Gironde. Le secteur de l'animation socioculturelle a du mal à recruter aussi: 85.000 projets de recrutement. Et dans 37% des cas les employeurs prévoient des difficultés de recrutement.

Le secteur agricole ne s'en sort pas mieux. Dans les Bouches-du-Rhône par exemple, chaque année, 10.000 emplois ne trouvent pas preneurs que ce soit pour du maraîchage ou de l'horticulture.

Problème de logement

Pourquoi de telles difficultés à recruter? Parce que ce sont des métiers difficiles, souvent payés au Smic. Autre problématique: le logement. Avec des prix élevés dans les zones touristiques, les saisonniers ne trouvent pas forcément à se loger à des prix raisonnables. Certains hôtels proposent à leurs saisonniers de les loger mais ce n'est pas toujours le cas.

On peut devenir saisonnier dès l'âge de 14 ans. Dans tous les cas, il faut un contrat de travail pour être protégé en cas d'accident et cotiser pour la retraite. Une journée de travail ne doit pas excéder 8 heures pour un mineur et 10 heures pour un majeur.

Pas besoin forcément de déclarer ses revenus, deux conditions: si vous avez 25 ans ou moins de 25 ans et que vos revenus ne dépassent pas 3 fois le smic (4.400 euros) alors vous n'avez rien à déclarer si vous avez plus de 25 ans là il faut faire une déclaration.

Marie Dupin