RMC

Hausse de la CSG: "Je l'accepte si ça peut aider à lutter contre le chômage", confie un retraité

Claude et sa femme ont regardé l'intervention d'Emmanuel Macron sur RMC et BFMTV. Ce couple du Var comprend les demandes du Président sur "l’effort" demandé aux retraités.

Claude Artigues, 72 ans, ancien aiguilleur du ciel, s'est montré satisfait par les réponses apportées par le Président. A commencer celles sur la hausse de CSG, même si ce couple de retraités du Var est directement impacté. 

"Avec la hausse de la CSG, je perds 80 euros par mois. Je l'accepte si ça peut aider à lutter contre le chômage et améliorer la capacité d'augmenter les salaires des travailleurs" confie cet électeur d'En Marche.

Sur la réforme de la SNCF, Claude est aussi en phase avec la détermination dont fait preuve Emmanuel Macron: "La réforme de la SNCF qui est un symbole, il doit aller jusqu'au bout. S'il lève le pied, c'est fichu. Tout le monde va s'engouffrer dedans". 

Enfin, sur la prestation générale, Claude Artigues décerne un bon point au Président Macron, fidèle à ce qu'il attendait: "Je l'ai trouvé combatif par rapport aux deux interlocuteurs qui ne sont pas tendres. Ses réponses sont cohérentes et correspondent à ce que j'attends de lui". 

Ce retraité se donne désormais quatre ans pour juger le bilan du chef de l'Etat.

Lionel Dian et X.A